toggle menu
jeudi, 24 janvier, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Béni Amrane : le centre-ville saturé

14 novembre 2013 à 10 h 00 min

En effet, ce problème se pose notamment le long du grand boulevard allant du pont de la ville jusqu’à l’arrêt de transport d’Aït Khalifa où le vacarme des klaxons ininterrompus des automobilistes leur cause des nuisances insupportables le long de la journée.
Les bouchons s’étendent parfois jusqu’à la RN5. Ces encombrements sont la conséquence de la transformation en double sens de la seule par laquelle transitent quotidiennement des centaines de véhicules.

L’autre axe routier, qui passe via la caserne de la gendarmerie pour rejoindre directement la RN 5 a été fermé pour des raisons de sécurité depuis plusieurs années. Le problème des bouchons s’est accentué surtout après l’implantation au chef-lieu d’un commissariat de la sûreté urbaine, avec les différentes barricades de sécurité installées aux alentours. Durement pénalisés par cette situation, les habitants de la localité ont signé une pétition dans laquelle ils interpellent les autorités compétentes à intervenir pour rouvrir les voies de circulation et lever ces obstacles qui bloquent beaucoup plus qu’ils assurent de fluidité à la circulation automobile.Les stationnements anarchiques, le squat des trottoirs et l’étalage de marchandises à l’extérieur des magasins commerciaux participent aussi dans l’exaspération de la situation.
 

 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!