toggle menu
dimanche, 17 février, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Région ouest de Blida : Un véritable casse-tête pour les automobilistes

12 mai 2016 à 10 h 00 min

La circulation routière dans la région Ouest de Blida est de plus en plus dense, causant ainsi beaucoup de stress aux automobilistes. A La Chiffa, et malgré l’installation de feux tricolores en plusieurs points névralgiques, la circulation au centre-ville demeure un véritable casse-tête pour les automobilistes. Le plan de circulation actuel oblige les conducteurs de voitures à marquer deux arrêts sur un parcours de la rue du 1er Novembre ne dépassant pas  400 mètres. Ce qui engendre un encombrement et fait perdre beaucoup de temps aux automobilistes.

En effet, en temps normal, la journée, il faut une bonne dizaine de minutes pour traverser le centre-ville de l’entrée ouest vers la sortie est et vice versa. En plus, le stationnement sur les deux côtés de la chaussée n’est pas fait pour permettre une meilleure fluidité de la circulation. Conscientes des difficultés éprouvées par les automobilistes dans leurs déplacements en sus de la pollution qui étouffe la ville, les autorités locales ont pris l’initiative de réaliser une déviation afin de soulager le centre-ville d’une circulation dense, éprouvante et stressante.

Sinon, l’utilisation de l’autoroute Est-Ouest constitue le meilleur moyen pour désengorger la ville. A Mouzaïa, si la circulation n’est pas aussi dense au niveau du centre-ville, elle reste néanmoins assez importante au niveau de la rue Rabah Mebsout, étroite et défoncée par endroits. Celle-ci est reliée à l’autoroute Est-Ouest, d’où un important trafic routier durant les heures de pointe. En l’absence d’un plan de circulation qui tarde à voir le jour, ce sont les ruelles qui croulent sous le poids d’une circulation anarchique et un stationnement de voitures plutôt désordonné.

Du côté d’El Affroun, pour travaux d’installation d’une bouche d’égout afin d’améliorer l’évacuation des eaux pluviales, traverser cette ville est devenu le cauchemar des automobilistes. Il est vrai que le projet constitue un énorme soulagement pour les citoyens, qui assistent à chaque averse à des inondations au centre-ville et plus particulièrement à la rue qui mène vers la gare ferroviaire.

Seulement, les autorités locales auraient pu prévoir un plan pour faciliter la circulation ou au moins accélérer la cadence des travaux en vue de débarrasser la chaussée des énormes canalisations déposées sur le bas-côté et qui gênent énormément la fluidité de la circulation. Entre les innombrables dos-d’âne insurmontables, les axes fermés ou à sens unique, les routes transformées en chantiers interminables le citoyen en voiture éprouve beaucoup de peine pour se déplacer.

 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!