le remplaçant du défunt Pr Ridouh contesté | El Watan
toggle menu
lundi, 17 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190617

le remplaçant du défunt Pr Ridouh contesté

26 juin 2012 à 10 h 00 min

Rien ne va plus au service de psychiatrie médico-légale de l’établissement hospitalier de psychiatrie de Blida. La désignation du professeur Bencharif, comme chef de service par intérim de la psychiatrie médico-légale, est la goutte qui a fait déborder le vase. En effet, le «remplaçant» de feu professeur Ridouh, mort il y a trois mois, ne fait pas l’unanimité au sein de la structure en question. Les corps médical et paramédical sont contre sa désignation à ce poste. Les plaignants avancent que les choses se sont envenimées lorsque ce professeur a écarté l’ancienne équipe du défunt Bachir Ridouh pour placer de simples psychiatres manquant de formation et d’expérience dans la psychiatrie médico-légale.

D’après leurs dires, le Pr Bencharif n’avait même pas assisté à deux congrès, à Blida et à Sétif, dédiés à la psychiatrie où un hommage avait été rendu au professeur Ridouh. «Ce qui est plus que révélateur», insiste-t-on. «Une fois installé, la première phrase qu’il avait prononcée est : ‘‘Je vais balayer tout le monde’’. C’est très grave. Non seulement cela est une insulte pour nous, mais surtout pour la mémoire d’un professeur qui a tant donné à la psychiatrie algérienne», regrettent des médecins plaignants. Ainsi, des journées de protestation sont d’ailleurs prévues pour demander son départ.

«On a demandé audience au ministre de la Santé et on attend sa réponse afin de lui expliquer que la célèbre école de psychiatrie de Blida est en danger», ont-ils ajouté. Plus grave encore, le ministre de la Santé, qui a inauguré le 16 juin à Blida une journée dédiée à la psychiatrie médico-légale, avait reconnu qu’une guerre de clans s’est déclenchée suite au décès du professeur
Ridouh. «On va prendre le temps nécessaire pour désigner la bonne personne», a-t-il déclaré pour rassurer le corps médical du service. Paradoxalement, le professeur Bencharif, qu’il nous a été impossible de joindre pour avoir sa version des faits, a été désigné à la place de feu Ridouh le jour même de la déclaration du ministre à Blida !
 

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!