Le nouveau cinéma italien (Filmathèque zinet.) : Maths, amour et marketing | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Le nouveau cinéma italien (Filmathèque zinet.) : Maths, amour et marketing

29 mai 2010 à 20 h 38 min

L’euro va mal, l’Europe pleure. Le vieux continent ne sait presque plus quoi faire de sa jeunesse. Partout le règne gérontocratique ! «Dans ces réunions, il n’y a que des personnes âgées ! », se plaint Matteo Morriti, personnage du film de Massimo Venier, Génération mille euros, projeté, mercredi soir au premier jour de la semaine du nouveau cinéma italien. Matteo, la trentaine, master en maths, travaille dans une firme à Milan, ville grise et froide du nord. Il est embauché avec un contrat à durée déterminée au service marketing. Sur une terrasse dominant les toits sombres de la ville, il rencontre Angelica, collègue en charge de vendre un projet aux étrangers. Plus tard, il sera amené à l’accompagner à Barcelone et à Berlin.

«A toi de rendre les mensonges crédibles», lui dit-elle. «Avec les maths, nous cherchons à démontrer la vérité des choses, avec le marketing c’est le contraire», réplique Matteo. En amour, il sera partagé entre Angelica et la copine de son colocataire. Cela symbolise, même si la caricature n’est pas loin, l’indécision qui caractérise les jeunes Européens écrasés par la bureaucratie de Bruxelles et des choix économiques laborieux. Matteo, jeune parmi d’autres vivant dans l’Italie flasque de Berlusconi, est un rêveur. «C’est le seul luxe que je m’offre», confie-t-il.

Cependant, il reconnaît qu’il se laisse dominer par la douceur infernale de la modernité : «Je suis comme dans un jeu vidéo, tout ce que je fais c’est un autre qui le décide à ma place ! ». La génération game boy, comme celle de la play station, comprend mieux sa douleur. La précarité dans ce film est davantage soulignée par l’état délabré de l’appartement où Matteo et son colocataire, projectionniste de cinéma, vivent. Des morceaux du plancher tombent sur un vieillard solitaire et passif. Les personnes âgées ne sont pas plus heureuses dans l’Europe post crise financière.

Aujourd’hui, les 20-40 ans, ou ceux que les Italiens appellent les «milleuristi»(mille-euristes), sont partout en Europe. Diplômés et qualifiés, ils ne perçoivent pas plus de 1000 euros par mois, alors que les plus de 70 ans, qui dominent les conseils d’administrations des grandes firmes, profitent des bonus à plusieurs zéros. Les mille-euristes (qui ont même crée un compte Facebook) sont devenus une véritable classe sociale qui doit se contenter de 300 euros par mois pour vivre, 700 allant au payement des factures et du transport. Ils n’ont aucune idée sur le futur. Ce n’est pas par hasard qu’un professeur de maths souligne dans le film que la science a bel et bien échoué à prévoir l’avenir.

La génération mille euros doit vivre au jour le jour, s’adapter autant que faire se peut. La précarité a trouvé son peuple. Ne faites surtout pas de comparaison avec l’Algérie ! Génération mille euros est une comédie urbaine qui s’inscrit dans la logique de réveil du cinéma italien après «l’éblouissement» stérile des années 1990. Période marquée par la globalisation et son lot d’endormissement. A 33 ans, Alessandro Tiberi, qui incarne Matteo Moritti, est l’une des valeurs sûres du nouveau cinéma italien. Il a été révélé à 13 ans par Ricky Tognazzi dans Ultra. Depuis, il a joué dans plusieurs autres longs métrages. Massimo Venier, 43 ans, figure lui aussi parmi les créateurs non conformistes du cinéma italien actuel. La semaine du cinéma italien, qui s’achève le 31 mai, est riche d’un programme qui permet d’avoir une idée sur cette nouvelle expression artistique où la comédie n’est qu’un prétexte pour dire le drame «caché» de la société d’aujourd’hui. A découvrir et apprécier sans modération.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!