Sensibiliser pour mieux prévenir | El Watan
toggle menu
lundi, 27 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190527

Sensibiliser pour mieux prévenir

14 juillet 2009 à 20 h 02 min

C’est à ces questions, et à tant d’autres, qu’ont répondu les spécialistes des maladies infectieuses lors de la journée de formation sur ce virus organisée hier à l’école paramédicale de Annaba. Dans le souci de réunir toutes les conditions que nécessite la prise en charge d’éventuelles personnes porteuses du virus et d’expliquer les grandes lignes du Plan national de préparation à une pandémie (PNPP), ainsi que les mesures sanitaires édictées par la tutelle, la direction de la santé et de la réforme hospitalière et le CHU de Annaba, initiateurs de la rencontre, ont fait appel à d’éminents praticiens de la santé publique. On citera, entre autres, le Pr. Laouar du service infectieux de l’hôpital Dorban, et les docteurs A. Mammeri, Z. Boudiaf, N. Messalhi et N. Boumaiza. Selon le premier conférencier, après que le niveau d’alerte eut été relevé à la phase six (6) par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), notre pays s’est retrouvé dans la l’obligation de prendre une série de mesures dont l’objectif est de limiter les risques d’importation du virus en Algérie, détecter le plus précocement possible l’arrivée sur le territoire des premiers cas d’infection humaine pour mettre en place les premières mesures et stopper ou ralentir la transmission locale. Deux hôpitaux de référence (services infectieux et pneumologie de l’hôpital Dorban) dotés de tous les moyens humains et matériels spécifiques à ce type de pandémie ont été déjà mis en place à l’effet d’accueillir d’éventuels malades.

De son côté, la direction de la santé a procédé au renforcement du contrôle aux frontières maritime et aérienne avec la distribution de centaines de masques et uniformes aux personnels en poste au port et à l’aéroport. Aussi, et toujours selon les intervenants, les mesures déjà en vigueur dans notre pays se rapportent au renforcement des dispositifs de surveillance avec notamment la mise en œuvre d’enquêtes épidémiologiques par les services concernés afin d’identifier la chaîne de transmission et de prendre les mesures de contrôle les plus adaptées, à savoir la prophylaxie et l’isolement, ainsi qu’à la prise en charge médicale de chaque cas au niveau de la structure de santé de référence de proximité. Au terme de cette journée de formation qui s’inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur le virus A/H1N1, les participants des corps médical et paramédical et représentants de la société civile, venus en nombre, ont pu tirer de riches enseignements des différentes communications ayant essentiellement traité de «Clinique et traitement de la grippe A/H1N1», «Diagnostic virologique» et «Isolement respiratoire».

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!