Le maire d’Alger-Centre promet une solution : quartier Trolard, une décharge bloque une source | El Watan
toggle menu
samedi, 25 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190525

Le maire d’Alger-Centre promet une solution : quartier Trolard, une décharge bloque une source

11 août 2013 à 10 h 00 min

Des sacs en plastique éventrés, des gravats, des meubles désarticulés bloquent une partie de la rue Docteur Trolard, à Alger-Centre.
Les riverains du n°24, où s’amoncellent à  vue d’œil des amas d’ordures, dénoncent la situation qui empire sans que les autorités locales et l’Epic NetCom s’en émeuvent.Les désagréments sont pourtant importants sur la santé des riverains, surtout en ces jours de grandes chaleurs≈: horrible puanteur et présence de rongeurs. L’ existence à cet endroit d’une source, cachée par des amas d’ordures et qui pourrait être exploitée, indigne aussi les riverains.  La situation a déplu particulièrement au propriétaire d’une boulangerie voisine, qui a décidé de rester fermé tant que le problème n’est pas pris en charge.

«Les gens, ayant remarqué tous ces amas d’ordures jamais bien collectés par les services de la voirie, viennent jeter leurs sachets à toute heure de la journée. Ce qui m’indigne le plus, c’est la présence à cet endroit d’une source laissée à l’abandon. Les autorités peuvent nous aider à l’exploiter. J’ai proposé aux services de la mairie de ramener, à mes frais, une fontaine. J’ai voulu également planter des arbres à cet endroit. L’APC ne fait rien, mais se contente de bloquer toute bonne initiative de la population. D’ailleurs, la chaîne de fer que j’ai installée, pour faciliter le stationnement des camions de ramassage des ordures, a été enlevée», s’indigne Saâdi Abderrezak, propriétaire de la boulangerie La Source, dont l’entrée est presque obstruée par les déchets.

L’indifférence des autorités locales et de Netcom a fait sortir de ses gonds ce boulanger. «J’ai beau solliciter l’APC, personne n’a voulu me prendre au sérieux. J’ai fait le pied de grue plus de cent fois. L’adjoint au maire a promis, la main sur le cœur, de prendre en charge le problème, mais j’ai constaté que c’était tout juste des paroles en l’air. A chaque fois, il me demande de lui envoyer le comité de quartier. Mais ce comité n’est là que pour amuser la galerie», déclare M. Saâdi, qui affirme qu’il compte solliciter le wali en personne.  Le président de l’APC d’Alger, Bettache Abdelhakim, a confirmé sa disponibilité à prendre en charge sérieusement ce problème. «Le ramassage des ordures se fait normalement à cet endroit du quartier Trolard, mais des contraintes liées au stationnement, surtout durant le Ramadhan, ont souvent obligé les camions de NetCom à faire demi-tour», précise  M. Bettache.

Des campagnes de nettoiement importantes sont menées depuis plusieurs semaines dans les quartiers de la commune. «La campagne d’assainissement, lancée la veille du mois de Ramadhan, en collaboration avec les Epic, Netcom et Asrout, nous a permis de collecter quelque 1220 tonnes de déchets. Une flotte constituée de 8 à 12 camions a été utilisée. Trois autres campagnes ont été lancées dans les quatre communes de la circonscription de Sidi M’hamed. Le matériel roulant des communes a été utilisé collectivement. Nous comptons mener prochainement d’autres opérations», affirme le P/APC, qui fait remarquer que l’APC compte aller vers des méthodes plus fortes pour lutter contre l’incivisme : verbaliser les pollueurs qui jettent  à tout-va des gravats.                         
 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!