Visite de Bouteflika à Chlef | El Watan
toggle menu
lundi, 18 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan18112019


Visite de Bouteflika à Chlef

30 mai 2007 à 21 h 25 min

Cette dotation, selon le ministre de l’Intérieur, Nouredine Yazid Zerhouni, vient s’ajouter aux 15 100 milliards de centimes dégagés pour le développement local depuis 1999. Certains des projets réalisés dans ce cadre et mis en service depuis quelques mois ont été visités hier par le chef de l’Etat. C’est le cas notamment de l’aéroport de Kouasmia, de la trémie de Chlef, de la station d’épuration des eaux usées du chef-lieu de wilaya, du petit barrage de Harchoune, de la piscine olympique et du complexe sportif, ainsi que d’autres projets dans les secteurs de l’habitat, de la poste, de la formation professionnelle et de l’éducation.
Deux autres structures ayant ouvert leurs portes pour la première fois, en l’occurrence le salon d’honneur de l’aéroport et le centre de regroupement sportif, ont été également inaugurés par le président de la République.
L’hôte de la wilaya qui était accompagné de plusieurs ministres a reçu un accueil populaire chaleureux au centre-ville de Chlef avant de se rendre dans les communes d’El Karimia, de Harchoune, d’Oued Fodda et d’Oum Drou.
En début d’après-midi, il devait inspecter le chantier du nouvel hôpital universitaire, la clinique médicale privée «Les Orangers», la bibliothèque de wilaya, annexe de la bibliothèque centrale, le conservatoire de musique, le siège de la division des douanes et d’autres infrastructures relevant de différents secteurs.
En marge de la première journée, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Yazid Zerhouni, a lu une déclaration devant la presse dans laquelle il est revenu sur l’effort de développement consenti au profit de cette wilaya. Il estime que les 3882 opérations de développement, tous secteurs confondus, réalisées à ce jour, ont permis de changer radicalement la situation socio-économique de la wilaya, citant pour preuve la «création de 200 000 emplois, dont 57 000 permanents, et la diminution du taux de chômage qui est passé de 29% en 1999 à 13,5% en 2006». Ces chiffes représentent, d’après lui, les déclarations réelles des employeurs au niveau de la CNAS. Il a aussi fait part d’une «évolution positive du nombre de raccordements de foyers aux réseaux d’électricité et de gaz naturel, et celui des projets réalisés notamment dans l’éducation et l’enseignement supérieur». Sur le même registre, il a annoncé que 1400 locaux commerciaux sur les 3500 lancés à travers la wilaya ont été achevés et seront prioritairement attribués aux universitaires diplômés au chômage.

L’aide aux sinistrés remise en cause

A une question d’une journaliste sur le sort du dispositif d’aide contenu dans la loi de finances 2007 pour les sinistrés du séisme d’octobre 1980, le ministre de l’Intérieur a fait savoir que cette «disposition qui est passée à la sauvette au niveau du Parlement est inapplicable», indiquant qu’elle «a été adoptée par des députés ayant joué la démagogie». Rappelons que ladite loi de finances signée par le président de la République a prévu une aide de 100 millions de centimes et un prêt bancaire, du même montant, pour les victimes occupant les 20 000 logements en préfabriqué. Le représentant du gouvernement a réitéré le maintien de l’option initiale qui consiste en la construction de deux villes nouvelles pour les 6300 familles occupant les lieux à titre de locataires et un prêt bancaire de 200 millions de centimes, à des taux bonifiés, pour les 12 000 propriétaires désireux réhabiliter ou remplacer leur demeure.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!