Liberté de la presse | El Watan
toggle menu
samedi, 25 mai, 2019
  • thumbnail of 20190524

Liberté de la presse

03 octobre 2004 à 0 h 00 min

Suite à une assemblée générale, il est apparu à la lumière des débats la nécessité de «changer de méthode et d’entreprendre une action d’apaisement avec les pouvoirs publics pour voir libérer Mohamed Benchicou et Hafnaoui Ghoul», commentera Lalmas Smaïn, militant associatif. Directeur du quotidien Le Matin, Mohamed Benchicou a été condamné par la cour d’Alger à deux ans de prison. Correspondant de presse à Djelfa, Hafnaoui Ghoul s’est vu infliger trois mois de prison, puis à plusieurs autres peines de privation de liberté. Le comité est composé de quinze personnes dont Belaïd Abrika du mouvement des archs, le frère de M. Benchicou, un membre de la famille Ghoul et Youcef Rezzoug du Matin. La dénomination du comité n’a pas encore été déterminée ni les actions. «L’objectif est de faire libérer le détenus tout en faisant comprendre aux autorités que nous ne cherchons pas la confrontation», informe M. Lalmas. Aujourd’hui, une nouvelle réunion devra préciser les actions que le comité va entreprendre pour sensibiliser l’opinion nationale et les pouvoirs publics à la question des journalistes privés de liberté.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!