L'essentiel de la semaine | El Watan
toggle menu
lundi, 22 avril, 2019
  • thumbnail of 20190422

L’essentiel de la semaine

26 décembre 2014 à 10 h 00 min

-Samedi : Sâadani affirme que «les capacités cognitives du Président sont restées intactes» après son AVC. Un cours de biologie ne serait pas de refus. Entre-temps, Benflis obtient l’autorisation de déposer le dossier d’agrément de son parti. Comme quoi, le tout est de s’armer de patience face à une bureaucratie dont il faisait partie récemment encore. Hamrouche, lui, s’époumone à «appeler au consensus national». Message bien reçu, promis. Autre chose ?

-Dimanche : 120 imams algériens seront envoyés chaque année en France «pour être formés à la laïcité». Même pour mettre un terme au fanatisme galopant des Chemsou et autre Hamadache, le pouvoir a besoin d’aide. Sinon, à partir de janvier, certificats de nationalité et casiers judiciaires seront disponibles en ligne. Derdouri pourra-t-elle nous assurer une connexion décente, à moins qu’il faille encore faire appel à la France ? Triste indépendance.

-Lundi : Bouteflika n’est plus doyen des chefs d’Etat maghrébins. Essebsi, 88 ans, est élu à la tête de la Tunisie et a promis de réserver son premier voyage officiel à Alger. L’ENTV devra redoubler d’efforts en effets visuels et trucages. Sinon, après le mur électrique de Rabat à la frontière, Alger riposte avec un système électronique bientôt mis en place. Une vision singulière de l’intégration maghrébine.

-Mardi : Bouteflika, en personne, ou plutôt en communiqué, affirme que les dépenses doivent être «rationalisées». Une semaine de retard, classique. Pourtant, Benghabrit maintient les augmentations des enseignants malgré les hassadin qui crient à la catastrophe suite à la chute du baril. Acheter la paix sociale, la rationalisation à l’algérienne. Entre-temps, Aïssa qualifie la fatwa contre Daoud de «dérapage dangereux» avec une semaine de retard. Classique.

-Mercredi : Lamamra dévoile la résolution arabe de fin de l’occupation de la Palestine dans une conférence de presse animée avec Mahmoud Abbas, présent à Alger depuis le début de la semaine. L’offensive diplomatique continue. Offensive toujours, l’armée tue l’assassin de Gourdel et publie des photos. La lutte antiterroriste, une histoire d’expérience. Le pouvoir semble cependant en manquer dans la gestion des manifestations. A Ouargla, les chômeurs bloquent la ville.

-Jeudi : Journée de manifestations. A Ouargla, les chômeurs ne décolèrent pas et dénoncent une région laissée à l’abandon par le pouvoir. Une région seulement ? Plutôt tout un pays. La preuve, à Tizi Ouzou, les universitaires militent pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Entre-temps, Gaïd Salah préside une réunion d’urgence pour sécuriser Bouira, sujette à de multiples attaques terroristes depuis plusieurs semaines. «Urgence», mais rien ne presse.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!