La fête de l’Aïd est scientifiquement impossible pour samedi | El Watan
toggle menu
jeudi, 20 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190620
  • Pub Alliance Assurance

La fête de l’Aïd est scientifiquement impossible pour samedi

14 août 2012 à 10 h 00 min

L’association Sirius d’astronomie lève le doute sur la fête de l’Aïd El Fitr. Elle devrait avoir lieu dimanche prochain et non pas samedi. S’appuyant sur des données scientifiques, Sirius tranche et atteste qu’il est impossible de voir le croissant lunaire la nuit du vendredi 17 août. Autrement dit, l’Aïd ne sera pas pour samedi, mais plutôt dimanche, si l’on se réfère, bien entendu, aux données astronomiques. «La conjonction lunaire (naissance de la nouvelle lune astronomique) du mois de chaoual aura lieu vendredi 17 août à 16h54 (heure algérienne). Or, lors du coucher du soleil ce jour-là, le croissant ne sera pas visible d’Algérie vu que la lune se couchera avant le soleil dans toutes les wilayas du pays, ainsi d’ailleurs que dans tout le Monde arabe et africain», explique Sirius. Ainsi, l’observation aussi bien à l’œil nu qu’au télescope est vaine.

Astronomiquement parlant, l’observation du croissant lunaire en Algérie vendredi prochain est rigoureusement impossible. Le mois de Ramadhan devrait compter 30 jours. «Sur la base d’une observation visuelle et même instrumentale du croissant, l’Aïd devrait donc être célébré le dimanche 19 août», insiste cette association scientifique, qui précise que ces données sur la visibilité du croissant sont en pleine concordance avec les rapports et communiqués sur le sujet émanant des différentes instances scientifiques de par le monde.
Elle cite, entre autres, l’Union arabe d’astronomie et des sciences de l’espace dont le siège est à Amman, l’IMCCE (ex-Bureau des longitudes) à Paris, le South African Astronomical Observatory (SAAO) d’Afrique du Sud, l’US Naval Observatory (Virginia, USA), ainsi que le CRAAG de Bouzaréah. D’après l’association Sirius, même samedi, le croissant lunaire ne pourra pas être vu d’Algérie. Sirius se demande ainsi s’il est opportun d’inviter les gens à tenter d’observer un croissant impossible à voir ? Se référant à l’avis de nombre d’astronomes et légistes, cette association estime qu’il n’est pas sage de le faire vu que le résultat est connu d’avance.

Elle suggère ainsi au Comité national des croissants lunaires d’adopter une règle pour ne plus demander aux fidèles de tenter d’observer le croissant lorsque le 29e jour du Ramadhan la lune se couche avant le soleil, ce qui est le cas cette année. Sirius espère que «le ministère des Affaires religieuses sera bien inspiré pour ne pas valider une prétendue observation du croissant qui pourrait lui parvenir vendredi soir, comme ce fut le cas pour le début du Ramadhan, soit-elle locale ou d’un pays arabe quelconque, ce qui irait à l’encontre des données astronomiques». En fait, l’observation à l’œil nu du croissant, ce jour-là, ne sera possible que d’Afrique du Sud et d’Amérique du Sud.  Mais bien qu’il soit scientifiquement impossible de voir le croissant lunaire, la date de l’Aïd pourrait être fixée pour samedi, puisque la décision finale revient au Comité des croissants lunaires relevant du ministère des Affaires religieuses. 

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!