Internet : Google ouvre la porte au droit à l’oubli numérique en Europe | El Watan
toggle menu
mercredi, 21 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190821

  • Pub Alliance Assurance




Internet : Google ouvre la porte au droit à l’oubli numérique en Europe

31 mai 2014 à 10 h 00 min

La justice européenne a estimé le 13 mai que les particuliers avaient le droit de faire supprimer des résultats de recherche les liens vers des pages comportant des informations personnelles les concernant, notamment si elles sont périmées ou inexactes, en s’adressant directement à l’exploitant du moteur de recherche. Pour se conformer à cette décision, le géant américain a mis en ligne jeudi soir un formulaire accessible aux Européens pour demander la suppression de résultats de recherche. «L’arrêt implique pour Google de faire des arbitrages difficiles entre le droit à l’oubli d’un particulier et le droit à l’information du public», a   souligné un porte-parole du groupe, dans une déclaration envoyée à l’AFP.

Google va mettre en place un comité consultatif pour l’aider à trouver un équilibre entre ces deux impératifs. «C’est une initiative passionnante, qui va probablement exiger des réflexions ardues et assez philosophiques», a commenté Luciano Floridi,  professeur d’éthique à l’Oxford Internet Institute. La vice-présidente de la Commission européenne, Viviane Reding, s’est félicitée vendredi de cette décision. «C’est une bonne chose que Google ait annoncé qu’il allait finalement prendre les mesures nécessaires pour respecter la loi européenne.»

Avant le lancement de ce formulaire, le groupe californien avait déjà reçu des milliers de demandes de suppression de liens, comme celles d’un pédophile et d’un homme politique cherchant à se faire réélire, ont précisé les médias. L’arrêt a suscité certaines inquiétudes chez les experts et les acteurs du   secteur technologique, qui y voient un risque d’ouvrir la porte à la censure et s’interrogent sur la difficulté de mettre en place un tel droit à l’oubli. Certains craignent aussi que permettre aux particuliers de contrôler leur historique sur internet ne freine le journalisme d’investigation.  


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!