toggle menu
dimanche, 17 février, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Affaire de l’APC de Tiaret : 10 ans de prison requis contre les prévenus

22 avril 2010 à 0 h 49 min

Soit dix ans de prison ferme à l’encontre des 52 personnes inculpées dont l’ex-chef de daïra, l’ex-maire, deux subdivisionnaires (SLEP et STP), des cadres de l’administration, le secrétaire général de la commune, le receveur et les 21 élus. Ils sont poursuivis dans le cadre de la loi sur la prévention et la lutte contre la corruption pour dilapidation de biens publics, utilisation de faux et conclusion entre autres de contrats douteux en enfreignant le code des marchés publics. Il est utile de rappeler qu’avant-hier ce sont près d’une cinquantaine de témoins qui ont défilé devant le tribunal.

Certains d’entre eux ont témoigné à charge en éclairant le président du tribunal sur le rôle joué notamment par le bureau des marchés publics. Certains ont même rappelé comment ont été distribués les bons de commande alors que d’autres en quittant le tribunal allaient être pris à partie. Les élus, dont l’actuel maire, ont apporté des précisions de taille. L’APC avait délibéré, avait-on soutenu, «le budget global de la commune et non pas la régularisation proposée par l’ex-maire». Leurs propos ont-ils convaincu le tribunal ? Il faudra attendre le verdict pour le savoir.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!