Une eau douteuse dans les citernes | El Watan
toggle menu
samedi, 25 mai, 2019
  • thumbnail of 20190524

Une eau douteuse dans les citernes

16 mars 2009 à 18 h 17 min

Sollicités de toutes parts, les tractoristes se sont multipliés inconsidérément afin de répondre à la demande. Cette pullulation qui intervient dans ce contexte très particulier aura charrié du bon et surtout du moins bon, voire toute simplement du très mauvais.
Outre la qualité des citernes, dont certaines sont totalement envahies par la rouille, il y a la qualité de l’eau qui commence à poser problème. Submergés par la demande, les livreurs ont d’abord fait monter les prix pour atteindre le seuil symbolique des 1000 DA. Ensuite, afin de parer au plus pressé, ils remettront en service des puits dont certains étaient abandonnés à cause de la qualité de l’eau. De nombreux citoyens se sont rendu compte que l’eau livrée n’était pas de bonne qualité chimique.

Sa teneur en sel dépasse largement les normes admises, à tel point que ni les lessives ni la cuisson ne sont épargnées par des salures trop élevées. Quant à sa qualité bactériologique, personne ne dispose de moyens de contrôle. Rares en effet sont les chefs de famille qui songent tout simplement à chlorer les réservoirs au moment de leur remplissage. En attendant, les robinets du réseau restent désespérément à sec. Durant la première semaine, tout le monde avait cru à une perturbation provoquée par les délestages électriques, mais comme Sonelgaz a eu la bonne idée de rétablir le courant, l’argument ne tiendra plus. On avait laissé croire que les intempéries avaient rendu l’eau trop boueuse, ce qui aurait entraîné un retard dans la décantation.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!