toggle menu
dimanche, 17 février, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Tipaza. Des archéologues en formation

30 décembre 2007 à 20 h 00 min

Les sites et monuments historiques, qui dans le passé étaient visités par des milliers de nationaux et de touristes étrangers, sont actuellement en perpétuelle dégradation. Certains vestiges ont totalement disparu. Les encadreurs des étudiants en archéologie, lors de ce séjour de formation pratique, ont voulu enseigner aux archéologues en herbe les manières de diagnostiquer les conséquences de l’absence d’entretien et de prise en charge de tous les objets qui appartenaient aux civilisations qui sont passées par la région de Cherchell. Après avoir recherché et débattu sur les origines des dégâts causés sur ces patrimoines, des réflexions ont été engagées pour essayer de trouver des solutions de préservation et de réhabilitation de ces patrimoines historiques. A cet effet, les futurs archéologues se sont rendus au niveau des deux musées de Cherchell, de l’amphithéâtre, des aqueducs romains, dans une maison andalouse, dans l’ancien quartier résidentiel de Cherchell datant de la civilisation arabo-musulmane, en l’occurrence Aïn K’Sibah, la mosquée aux 100 colonnes dans laquelle l’Emir Abdelkader avait accompli sa prière, les thermes de l’ouest de Cherchell, et enfin la manufacture de tapis.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!