L’éternel chantier | El Watan
toggle menu
mardi, 20 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190820

  • Pub Alliance Assurance




L’éternel chantier

18 mars 2008 à 18 h 46 min

Cinq ans après son lancement, l’achèvement du projet des 70 logements LSP de Naciria tarde encore à se concrétiser. En effet, après avoir signé les lettres d’engagement avec l’Entreprise de promotion du logement familial (EPLF) de Boumerdès, en 2001, les souscripteurs acceptent mal les retards qui n’ont que trop duré dans la réalisation de leurs logements. Ils soulignent que la grande majorité d’entre eux ont versé, en juillet 2001, le montant de 30 millions de centimes exigé comme apport initial. A cette date, le coût prévisionnel du logement était arrêté à 120 millions de centimes, selon la lettre d’engagement «mutuelle». Selon un souscripteur, les travaux de réalisation n’ont été entamés qu’au début de 2002 et le chantier s’est arrêté après le séisme de 2003 à un taux d’avancement de 20%. Néanmoins, les responsables de l’EPLF ont décidé de hausser le prix de cession du logement, en juin 2006, à 152 millions de centimes et ce, à la suite d’une réunion au siège de la daïra. Ils mettent en avant les nouvelles normes de construction antisismiques qui demandent plus de matériaux et l’aide de l’Etat qui est passé à 50 millions de centimes.
Un fait que les souscripteurs ont vivement contesté au début. «Cette cherté est d’autant plus incompréhensible, si nous tenons compte des engagements signés en juillet 2001», souligne le président de l’association des 70 logements, El Amel, Omar Aissou. Cependant, au-delà des nouveaux engagements, le chantier est resté à la traîne et aucune entreprise ne s’est engagée pour redémarrer les travaux de construction, indique notre interlocuteur, qui rappelle les promesses, non tenues, du wali lors de sa visite dans cette commune en mars 2006. Face à cette situation et afin de mettre fin au blocage, les souscripteurs se sont réunis le 10 décembre 2007 avec les représentants de l’EPLF à Boumerdès.
Après un grand débat, il a été décidé, selon le procès-verbal de réunion, de relancer la première tranche des travaux à partir du mois de janvier 2008. Or à ce jour, aucune entreprise ne s’est engagée pour redémarrer les travaux de construction et les multiples promesses des responsables sont restées sans aucune suite.

Des logements en attente d’attribution à Souk El Had

Les postulants à l’acquisition d’un logement à caractère social dans la commune de Souk El Had, à 25 km au sud de Boumerdès, devront attendre encore quelques mois, puisque l’attribution des 50 logements n’est pas pour bientôt. Achevés depuis presque une année, ces logements suscitent moult interrogations chez la population locale quant à la date de leur distribution. «Il est absurde de construire des logements et les laisser à l’abandon au moment où des familles sont dans le besoin», estime un sexagénaire, qui craint que ces logements subissent le même sort que ceux attribués aux sinistrés de Thénia en 2003. Contacté par nos soins, le P/APC reconnaît la difficulté de la tâche d’attribution et cela à cause, dit-il, de la forte demande enregistrée. «Nous avons enregistré plus de 500 demandes et il est difficile de distinguer les vrais nécessiteux parmi tous les demandeurs», souligne-t-il avant d’ajouter qu’il est fort possible que ces logements seront attribués simultanément avec le programme des 200 logements en voie d’achèvement. Pour rappel, l’attribution de ces logements avait été à l’origine des émeutes qu’a connues cette localité en septembre 2007 et qui se sont soldées par l’arrestation de 15 manifestants.

…et à Béni Amrane

En dépit de leur achèvement en 2001 et de leur réfection après le séisme de 2003, l’attribution des 40 logements sociaux de Beni Amrane se fait attendre depuis des années.
Ces derniers seront, selon le P/APC de cette localité, attribués dans un proche avenir. Pour ce qui est des retards enregistrés dans l’avancement du projet des 60 logements destinés aux sinistrés, une source indique que ce problème bute sur les difficultés financières de l’entreprise en charge des travaux.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!