Chlef | El Watan
toggle menu
samedi, 25 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190525

Chlef

26 septembre 2005 à 0 h 00 min

Même si l’action était programmée depuis longtemps dans le cadre du programme annuel de l’association, les organisateurs en ont profité pour expliquer et sensibiliser les habitants sur le projet de la charte pour la paix et la réconciliation nationale, précise le docteur Ahmed Benkhaled, président de l’association. «Notre association est, certes, apolitique mais une question aussi cruciale que l’avenir du pays ne doit laisser personne indifférent car elle interpelle tout Algérien à assumer son rôle de citoyen responsable», indique-t-il. D’après lui, le stress et les maladies chroniques dues à la décennie noire, tels que l’hypertension artérielle, les attaques cardiaques et le diabète, n’ont cessé, ces derniers temps, de remplir nos hôpitaux et salles de consultations de malades souffrant de ces pathologies graves. À ses yeux, seul le retour à un «environnement sain et stable, de sécurité et de paix sociale, est à même d’annihiler le mal à sa racine».

Distribution gratuite de médicaments


Considérée comme une région symbole de la tragédie nationale, la localité d’Ouled Ahmed a donc reçu vendredi dernier une équipe de spécialistes privés, habitués à ce genre de sorties médicales depuis plusieurs années.
À défaut d’infrastructures sanitaires, c’est l’école primaire du village qui a servi de centre de soins où plusieurs salles de consultation de différentes spécialités avaient été aménagées pour l’occasion. Au total, 289 malades parmi lesquels des femmes et des enfants ont été examinés au cours de cette opération et pour laquelle le pharmacien de l’association avait déplacé un lot de médicaments qui a été distribué gracieusement. Parmi les pathologies observées fréquemment, les médecins citent, notamment, la gale et les maladies rhumatismales, compte tenu de la dégradation continue des conditions de vie dans cette région. Par ailleurs, l’équipe médicale bénévole a déploré l’absence des autorités locales en place, qui ont été, pourtant, prévenu à temps de ce déplacement, précise-t-on.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!