Campagnes d’assainissement dans 29 communes | El Watan
toggle menu
mardi, 20 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190820

  • Pub Alliance Assurance




Campagnes d’assainissement dans 29 communes

07 juin 2008 à 20 h 21 min

Des campagnes ayant pour but principal le nettoyage des ceintures vertes des localités. De même, des actions de sensibilisation ont ciblé les citoyens pour une meilleure prise en charge de leur environnement immédiat, à savoir la rue et le quartier où ils habitent.

Concernant la journée proprement dite, des portes ouvertes sur l’écologie ont été organisées, jeudi dernier, à Aïn Béïda, plus précisément dans le centre culturel Amir Khaled. Les visiteurs ont eu des explications sur tous les phénomènes écologiques, et ce grâce à des panneaux d’affichage qui informent sur l’environnement. Des photos de décharges publiques, de centres d’enfouissement technique, ainsi que des données en volume sur les déchets traités renseignent le public sur ce qu’entreprend l’Etat pour assurer un environnement sain. Au programme élaboré par la direction de l’environnement, il est prévu de désigner le meilleur quartier, par rapport à son entretien.

De même que seront félicitées les meilleures associations écologiques, celles, en tous les cas, dont l’action s’est révélée positive sur le terrain. Il reste, néanmoins, que beaucoup de choses exigent suivi et entretien. Nombre de jardins publics et d’espaces verts sont abandonnés à leur triste sort. Tout un chacun a remarqué dans les rues, sur les trottoirs et les esplanades des cités, la présence de milliers de sachets en nylon, de gobelets, de papier… Faute d’une culture écologique, aussi bien à l’école qu’à la maison, les gens (hommes, femmes et enfants) se débarrassent de leurs déchets n’importe quand, n’importe comment, et surtout n’importe où. Aussi, l’affaire environnementale requiert un intérêt particulier de la part de ceux qui en ont la charge pour inculquer aux citoyens les règles élémentaires d’hygiène et de propreté du milieu dans lequel ils évoluent chaque jour.

Tout doit, en fait, susciter l’intérêt du citoyen, et en tête, la préservation de la nature. Justement, nombre de villes de la wilaya, notamment les plus petites, souffrent de l’absence d’hygiène, ce qui ne veut pas dire que les grands centres, tels Aïn M’lila, Oum El Bouaghi, Aïn Béïda, Meskiana et Aïn Fakroun, échappent au phénomène. Les blocs d’habitation sont, dans la plupart des cas, démunis d’espaces verts, et parfois leurs vides sanitaires sont jonchés de détritus. La célébration de la journée de l’environnement doit servir de catalyseur à l’émergence d’une culture environnementale durable et salutaire.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!