toggle menu
mardi, 22 janvier, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Béchar : grogne des usagers du transport suburbain

23 février 2012 à 1 h 00 min

Les usagers du transport suburbain de la ligne Kénadsa-Béchar (18 km) ont manifesté hier leur colère et exprimé leur grogne en interpellant les autorités locales à se pencher sur la perturbation et l’irrégularité des moyens de locomotion au départ de leur localité vers Béchar provoquées par les transporteurs privés assurant l’itinéraire. La perturbation de la cette ligne est ressentie en particulier dans la matinée où les travailleurs doivent rejoindre de bonne heure leurs lieux de travail. 22 bus de 30 places et 9 autocars de 50 places sont autorisés à exploiter le trajet de 18 km Kénadsa-Béchar et les transporteurs privés, en désaccord entre eux, se disputent au stationnement la priorité et les horaires de départ.

La persistance de cette situation a amené la direction des transports de la wilaya à organiser, au cours de ce mois, une réunion entre les représentants des exploitants de cette ligne suburbaine pour mettre un terme à l’anarchie dont les usagers en font les frais. La réunion a été sanctionnée par un accord au terme duquel un bus ne devrait pas dépasser les 15 minutes en stationnement quel que soit le nombre de voyageurs remplis pour laisser place au suivant.

Problèmes d’ordre organisationnel

Mais cet accord a été de courte durée et n’a pas été respecté et les antagonismes entre parties ont aussitôt rebondi. De crainte de voir le conflit déborder, un responsable de la direction des transports a indiqué que l’administration compte intervenir en provoquant pour la deuxième fois une réunion pour trouver une solution qui arrangerait les transporteurs et les usagers. Cette même direction reconnaît toutefois que le conflit trouve son origine dans l’absence de gestionnaires au niveau des stations des autocars à Béchar et Kénadsa ce qui contribue à envenimer les relations entre les exploitants de la même corporation.

Ces transporteurs ne s’acquittent pas des droits d’accès aux stations des transports urbains et suburbains dont le manque à gagner pour les communes de Béchar et Kénadsa n’est pas à souligner, assure-t-on. Trois projets de nouvelles stations routières à Béchar, Kénadsa et Abadla sont à l’étude, indique la direction des transports qui ajoute que ces problèmes d’ordre organisationnel et gestionnaire seront définitivement résolus aussitôt ces trois projets concrétisés.
                     

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!