Aïn Sefra : le centre d’insémination artificielle en difficulté | El Watan
toggle menu
samedi, 24 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190824




  • Pub Alliance Assurance

Aïn Sefra : le centre d’insémination artificielle en difficulté

08 novembre 2012 à 10 h 00 min

Or, durant toute l’année 2012, son activité a totalement régressé, peu a été entrepris et ce, nous dit-on, faute d’acquisition d’éponges, (éléments indispensables, synchroniseurs des chaleurs chez la brebis) ainsi que d’autres produits consommables pratiques et nécessaires aux opérations.Pourtant, l’insémination artificielle joue un rôle important dans l’amélioration génétique de toute race ovine, notamment pour la réhabilitation de la race  endémique «Hamra dite Daghma», assez fertile et adaptée au milieu local. Une race qui, selon des éleveurs, est malheureusement en voie d’extinction. Nous apprenons aussi que les cadres techniques pour la conduite des opérations d’insémination s’avèrent très insuffisants.                


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!