Une rentrée scolaire onéreuse | El Watan
toggle menu
mercredi, 22 mai, 2019
  • thumbnail of 20190522

Une rentrée scolaire onéreuse

24 août 2016 à 10 h 00 min

L’annonce en est déjà faite, avec une hausse des prix, tous articles confondus, qui laissent pantois les pères de famille au revenu modeste. L’illustration édifiante de cette cherté, par rapport aux années précédentes, est donnée surtout par les coûts des cahiers, des cartables, etc. qui ont pris l’ascenseur.

Au niveau des librairies, tout comme chez les revendeurs informels de la place publique, la hausse des prix  des cahiers, principalement, est de l’ordre de 5 à 50 DA, a-t-on constaté.
Les cartables et les sacs à dos ne sont pas en reste, dès lors que leurs prix ont carrément flambé. A raison de 1000 à 2500 DA l’article, un simple salarié qui devra subvenir aux besoins scolaires de 3 ou 4 enfants, n’a d’autre alternative que de contracter des dettes pour satisfaire les besoins de ses enfants. C’est justement le cas de Amar. B, qui jure qu’il a 2 enfants au primaire et 2 autres au cycle moyen, à prendre en charge. «Avec ces lourdes dépenses, je suis obligé de passer sur l’achat du mouton de l’Aïd», se lamente-t-il.
D’autre part, des personnes interrogées à propos de la prime de 3000 DA versée aux chefs de famille nécessiteux considèrent que «cette aide est dérisoire et sans aucun effet sur l’impact des dépenses scolaires». 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!