Un état des lieux catastrophique | El Watan
toggle menu
mercredi, 26 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190626
  • Pub Alliance Assurance

Un état des lieux catastrophique

23 mars 2014 à 10 h 00 min

Ue commission de «haut niveau» a été chargée de «diagnostiquer» le secteur de la santé dans la wilaya de Mila et «particulièrement la situation de l’hôpital de Ferdjioua», a annoncé, jeudi, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf. Le ministre, qui a effectué une visite d’inspection dans cette wilaya, a expliqué cette décision par la situation «précaire» dans laquelle se débat notamment l’hôpital Mohamed Meddahi, de Ferdjioua, sur les plans de «l’organisation et de la gestion», avant de faire état de la suspension, jeudi, de son directeur.

Lors de son inspection de cet hôpital de 240 lits, M. Boudiaf a été approché par de nombreux citoyens et patients, se plaignant, en particulier, du «manque flagrant et injustifié de moyens, de produits médicaux» et de «l’absence de soins liés aux spécialités médicales de base». Cet établissement est notamment confronté à l’absence des spécialités de gynécologie-obstétrique, néphrologie, cardiologie, chirurgie orthopédique, endocrinologie, ORL, neurologie et hématologie. Le ministre s’est engagé à désigner «dans les meilleurs délais», dans les établissements hospitaliers de la wilaya, des médecins spécialistes qui répondront à tous ces besoins. Il a relevé, dans ce contexte, que l’Algérie formera durant l’année en cours 2 200 médecins spécialistes.

Selon les responsables locaux du secteur, la wilaya de Mila est confrontée à un «déficit énorme» en médecins spécialistes et ne compte actuellement que 160 praticiens spécialisés dont la majorité est en poste dans les deux hôpitaux de Chelghoum Laïd et de Oued Athmania. Ce secteur totalise, dans cette wilaya, une capacité de 1 089 lits dont 340 à l’hôpital psychiatrique de Oued Athmania, aux côtés de cinq (5) établissements publics de santé de proximité (EPSP), 39 polycliniques et 53 salles de soins. Dans un point de presse, au terme de sa tournée, M. Boudiaf qui s’est engagé à «améliorer la situation de la santé dans la wilaya de Mila dans un délai de deux mois», a affirmé «œuvrer à mettre en chantier, prochainement, six hôpitaux et plusieurs polycliniques retenus pour la wilaya, au titre du programme complémentaire».

Au chef-lieu de la wilaya, le ministre a inauguré, au lotissement Ben Maâmar, une nouvelle polyclinique réalisée pour 88 millions de dinars où il a constaté, avec satisfaction, la disponibilité des produits pharmaceutiques et des équipements médicaux, ainsi que l’efficience de la gestion. Il a également inspecté l’hôpital principal de la ville de Mila dont il a visité les différents services et pavillons.                                          

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!