toggle menu
lundi, 18 mars, 2019
  • thumbnail of 20190318 (1)

Réda Stamboli. Association Ennour pour la musique andalouse : «Notre ambition est de créer une école de musique»

17 février 2016 à 10 h 00 min

Composée de jeunes instrumentistes, de professeurs de musique et de talentueux paroliers, l’association est invitée au festival international des musiques populaires de Tyr, au Liban, prévu au mois d’avril prochain. Son porte-parole, Réda Stamboli, nous livre ses impressions et ses projets.

Que représente le festival international de Tyr pour votre association ?

Le festival de musiques populaire de Tyr  sera un rendez-vous qui nous permettra de mieux nous orienter et de nous mettre au diapason des évolutions enregistrées dans ce domaine, surtout que la manifestation se tiendra dans une région du monde arabe ouverte sur  les arts et où tous les styles musicaux d’Orient et d’Occident sont présents, ont leurs populations et bénéficient d’études académiques approfondies.

Avez-vous déjà participé à des manifestations internationales ?

Oui, on a participé, en juillet 2014, au festival international de la musique populaire d’Oujda, au Maroc. Ce fut, pour notre jeune orchestre, une expérience très enrichissante et instructive à la fois. On a eu une audience remarquable grâce aux kasidates du répertoire local que nous avons interprété.

Qu’en est-il des grandes manifestations nationales ?

Nous avons participé pratiquement à tous les festivals nationaux : le festival national du Hawzi à Tlemcen, les festivals du Malouf de Constantine et de Blida, le festival national des Aïssaoua, pour ne citer que ces grands rendez-vous. A Constantine, notre troupe a occupé la 4éme place et notre instrumentiste Chouaib Laâraba a été élu meilleur violoniste du festival.


Parlez-nous de vos projets…

L’association ambitionne de créer une école pour la formation des jeunes dans  le domaine du chant et de la musique andalouse.  On a passé une convention avec la direction de l’éducation de Mila afin de pouvoir procéder à la sélection des voies et des musiciens en herbe au niveau des établissements du secteur pour la constitution d’une pépinière de jeunes artistes qui servira de noyau à l’école projetée.

L’opération a été mise en branle en décembre passé, avec les premiers castings réalisé au lycée Didouche Mourad. A terme, l’opération aura touché tous  les établissements scolaires des grandes agglomérations de la wilaya. Les castings et la formation, plus tard, seront encadrés par nos professeurs. 
 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!