Loi de finances 2020 : La chute du dinar se poursuit | El Watan
toggle menu
mardi, 12 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191112



Loi de finances 2020 : La chute du dinar se poursuit

07 novembre 2019 à 10 h 30 min

Nous aborderons l’année sous de très lourdes pressions budgétaires», a ainsi affirmé le ministre des Finances, Mohamed Loukal, face à une assistance clairsemée de députés, lors de la présentation, hier, du projet de loi de finances de l’année 2020.

Un déficit à combler de 2000 milliards de dinars (mds) est à prévoir en 2020, soit 9% du PIB, alors que les ressources s’amenuisent. «Il y a une grande pression sur le Trésor du fait de la baisse des revenus du secteur des hydrocarbures occasionnés par une chute de 12% du niveau des exportations et du prix moyen du baril en 2019 estimé à 66,1 dollars contre 73 dollars l’année dernière», souligne M. Loukal, notant que le recours au financement non conventionnel depuis 2017 jusqu’à mai 2019 a été un défi.

Regrettant presque la décision d’arrêter le recours au financement non conventionnel dont le montant a atteint 6555 milliards de dinars, le ministre affirme que le pays aura du mal à combler ses besoins en financement, d’où le recours au renforcement de l’assiette fiscale et à l’endettement extérieur comme solution de rechange.

Avec une dette publique de 8530 milliards de dinars, soit 41,4% du PIB, une dévaluation du dinar face au dollar de l’ordre de 123 DA le dollar, une contraction du taux des réserves de changes estimé à 51,6 mds de dollars, soit 12,4 mois d’importations sans facteurs de production, une inflation de 4,08%, une baisse des ressources budgétaires de 7% en passant de 6763 mds de dinars à 6290 milliards dinars, une fiscalité pétrolière en baisse de 500 milliards de dinars, passant de 2714 mds de dinars à 2200 mds DA à fin 2019, l’année 2020 s’annonce difficile et le gouvernement n’affiche pas beaucoup d’assurance quant à la possibilité de surmonter toutes ces difficultés.

Instaurer de nouvelles taxes et élargir l’assiette fiscale est la seule réponse apportée par le PLF-2020 afin de faire face aux besoins de l’équilibre budgétaire. «Nous allons baisser le train de vie de l’Etat» assure M. Loukal,  alors que le budget de fonctionnement du ministère de la Défense demeure inchangé et connaîtra même une légère amélioration. «Les recettes de la fiscalité ordinaires devront connaître une amélioration en marquant une hausse de 300 milliards de dinars» affirme encore le ministre en annonçant une hausse de 13,4% des impôts directs, +6,2% des impôts pour les entreprises. La hausse moyenne de la fiscalité ordinaire passera ainsi de 150 milliards de dinars en 2016 à 300 mds DA en 2020.

Pas moins de 46 mesures fiscales sont contenues dans le projet de loi de finances 2020. Même si le PLF prévoit le maintien du budget des transferts sociaux à 1798,3 mds de DA, soit 8,4% du PIB, le ministre note la lourde pression de la CNR (Caisse nationale des retraites)  sur le trésor. «C’est un déficit structurel de 700 milliards de dinars que le Trésor continuera de soutenir d’ici dix ans en attendant la réforme de ce système des retraites…» dit-il. L’application des nouvelles taxes et l’augmentation de celles existantes auront très certainement un lourd impact sur le pouvoir d’achat.

Des chiffres positifs, M. Loukal en a donné mais très peu. Il cite à cet effet, l’augmentation de l’ordre de 2% seulement des revenus des exportations des hydrocarbures prévue en 2020 pour atteindre 35,2 mds DA contre 34,5 mds DA en 2019, encouragée par une hausse prévue de 2,06% des quantités à exporter.  De même une baisse de 13,3% des importations est aussi à prévoir pour atteindre 38,6 mds de dollars, permettant de baisser le déficit de la balance commerciale (baisse de 12% des importations des marchandises et de 16% des services).

En termes de dépenses, le PLF prévoit une contraction des budgets de fonctionnement et d’équipement de l’ordre de 4%, soit une baisse de 1,2% du budget de fonctionnement,  alors que le budget d’équipement reculera de 18,7%. Le PLF 2020 table sur un déficit du budget de -1533,4 mds DA et un déficit du Trésor de l’ordre de -2435,6 mds DA.

Nadjia Bouaricha

 

 

 

Fortes taxations face au déficit

La commission des finances de l’Assemblée nationale a apporté quelques amendements au projet de loi de finances sans toucher à l’âme du texte du gouvernement. Après examen du PLF, la commission a suggéré de supprimer la disposition d’imposer une taxe de 6000 DA aux détenteurs de véhicules introduits temporairement en Algérie. Une mesure que la commission juge inappropriée, car pénalisant les Algériens résidant à l’étranger.Aussi la commission des finances suggère de revoir l’article sur l’impôt sur le patrimoine en proposant de fixer un taux unique de l’impôt fixé à 1 pour 1000 pour un bien de 10 mds de centimes. L’article prévoit une taxation proportionnelle allant de 100 000 Da à 500 000 Da pour des valeurs taxables de 100 millions DA à 700 millions DA. Par ailleurs, le PLF prévoit des augmentations des taxes et impôts ainsi qu’une nouvelle taxe sur l’automobile. Le PLF prévoit une augmentation de taxes sur le transport individuel ou collectif aux résidents pour un parcours international, de même pour le timbre imposé aux cartes de résidencedélivrées aux étrangers. La hausse touchera aussi la taxe sur intérieure de consommation applicable aux véhicules de luxe, passant de 30 à 60% et une augmentation de la taxe de domiciliation bancaire pour les biens et marchandises. La taxe d’importation des kits CKD SKD alors que les importations de services seront soumises à un taux de 4% d’imposition. Tabac, assemblage de micro-ordinateurs, téléphone, enlèvement des ordures ménagères, locaux à usage professionnel, commercial ou artisanal, terrains aménagés pour camping, verront une augmentation de taxes et de droits. Le taux de l’IRG appliqué sur l’activité de consulting sera augmenté, de même pour les ventes en ligne et les activités polluantes. R. E.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!