Les opérateurs doivent prendre des risques et aller sur le terrain | El Watan
toggle menu
lundi, 26 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




L’Algérie absente dans le marcché africain

Les opérateurs doivent prendre des risques et aller sur le terrain

19 juillet 2021 à 11 h 06 min

Avec un marché global estimé à 1,2 milliard d’habitants (2,5 milliards en 2050), un PIB de l’ordre de 2500 milliards de dollars englobant les 55 Etats africains membres de l’UA ainsi qu’un volume d’échanges évalué à 3400 milliards de dollars, la Zone africaine de libre-échange Zlecaf représente des atouts majeurs qui participerait assurément au développement du commerce continental mais également des économies des Etats membres. Entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2021, la mise en marche du processus d’accord de libre- échange connaît quelques retards liés, bien entendu, à la crise sanitaire de pandémie Covid-19, mais également au manque de préparation des Etats à ces échanges libres, notamment en matière fiscale, logistique et douanière.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!