Les médecins de Boufarik et d’El Kettar satisfaits : «La chloroquine a montré son efficacité» | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




Les médecins de Boufarik et d’El Kettar satisfaits : «La chloroquine a montré son efficacité»

26 avril 2020 à 10 h 15 min

Le protocole thérapeutique à base de chloroquine, médicament couramment utilisé contre le paludisme, a montré son efficacité «quasi totale» contre le nouveau coronavirus en Algérie,  selon des professeurs de santé publique.

L’Algérie a importé jusqu’à présent 253 000 boîtes de chloroquine, a annoncé le ministre délégué chargé de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, soulignant que plus de 120 000 unités sont fabriquées en Algérie.

Le protocole thérapeutique à base de chloroquine, médicament couramment utilisé contre le paludisme, a montré son efficacité «quasi totale» contre le nouveau coronavirus en Algérie, selon des professeurs de santé publique.

Chef du service maladies infectieuses à l’établissement hospitalier public de Boufarik (Blida), le Dr Mohamed Yousfi a estimé que 150 des 300 patients atteints de Covid-19, hospitalisés depuis le 23 mars au niveau de cet établissement, ont quitté l’hôpital, totalement guéris, après avoir été traités soit à base de chloroquine ou d’antiviraux. «90% des cas ont très bien réagi à ce protocole de traitement recommandé par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière», a relevé le DYousfi, ajoutant que les «récents résultats d’analyses pour ces patients ont démontré leur guérison totale».

«Sont exclus de ce protocole thérapeutique, les patients souffrant de maladies cardiovasculaires et ceux n’ayant pas toléré ce traitement. Ces derniers ont été mis sous antiviraux, utilisés dans le traitement des infections par le VIH, ayant donné des résultats très satisfaisants», a-t-il expliqué, cité par l’APS.

Même son de cloche auprès du Pr Nassima Achour, chef du service maladies infectieuses à l’EHS El Kettar, à Alger, où sont soumis plus de 85 patients à un traitement à base de chloroquine associée et à des antiviraux destinés au traitement du sida. Evoquant une «efficacité quasi totale» de ce traitement, elle a relevé que l’état de santé des malades évolue de manière positive.

Même constat dressé par le Pr Lyes Rehal, directeur général de l’Institut national de santé publique. Le protocole thérapeutique à base de chloroquine a montré son efficacité chez la plupart des patients auxquels il a été administré, selon ce membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus.

Quelque 69,4% des 5000 patients traités, du 24 mars à ce jour, ont été soumis à la chloroquine pour une période maximale de 10 jours. «21,3% de l’échantillon susmentionné ont reçu un traitement à la chloroquine pendant une période allant de 5 à 6 jours, et seulement 1,8% ont reçu ce traitement pendant une période allant d’un à cinq jours», a fait savoir Lyes Rehal.

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, avait lui aussi indiqué, jeudi dernier, que «les données sanitaires et les études menées par les experts sur l’utilisation du protocole à base de chloroquine en association avec des antibiotiques font état d’indicateurs satisfaisants».

Il a souligné la disponibilité de plus de 250 000 boîtes de chloroquine au niveau de la Pharmacie centrale des hôpitaux, estimant que cette quantité est «suffisante» pour traiter les cas enregistrés quotidiennement en attendant le développement de sa production localement dans les prochains jours.

Unique producteur de chloroquine en Algérie, l’usine CPCM Pharma de Lakhdaria (Bouira) produira dans un premier temps 460 000 unités de ce médicament en mai et 300 000 en juillet et août, soit un total de plus de 700 000 boîtes, a souligné son directeur général, Abdelhakim Bouzid, notant que la première quantité de matière première pour la production de ce médicament sera réceptionnée dans les prochains jours.

L’Algérie a importé jusqu’à présent 253 000 boîtes de chloroquine, a annoncé, lundi dernier, le ministre délégué chargé de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, soulignant que plus de 120 000 unités sont fabriquées en Algérie, en attendant la réception de 460 000 boîtes dans les prochaines semaines, après l’importation de la matière première en provenance de l’Inde.

129 nouveaux cas confirmés et 4 nouveaux décès en Algérie

Cent-vingt-neuf nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et quatre nouveaux décès ont été enregistrés lors des dernières 24 heures en Algérie, portant ainsi le nombre de cas confirmés à 3256 et celui des décès à 419, a indiqué samedi le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie. APS



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!