Le camp démocratique divisé | El Watan
toggle menu
vendredi, 03 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Élections locales anticipées du 27 novembre

Le camp démocratique divisé

19 septembre 2021 à 11 h 32 min

Si les législatives du 12 juin avaient fait consensus au sein du camp démocratique d’opposition, quant à la position de rejet, le prochain rendez-vous, dernière étape dans le processus électoral mis en place par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, depuis son élection à la tête de l’Etat, le 12 décembre 2019, divise vraisemblablement.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a décidé, vendredi, de boycotter les élections locales anticipées prévues le 27 novembre prochain. Si les législatives du 12 juin avaient fait consensus au sein du camp démocratique d’opposition, quant à la position de rejet, le prochain rendez-vous, dernière étape dans le processus électoral mis en place par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, depuis son élection à la tête de l’Etat, le 12 décembre 2019, divise vraisemblablement.

Le Front des forces socialistes (FFS) avait opté, le 10 septembre, pour la participation. Ce parti avait, tout comme le RCD et plusieurs autres formations politiques du même camp, boycotté les législatives de juin dernier et le référendum sur la Constitution du 1er novembre 2020.

Les choses ne sont pas encore claires pour le Parti des travailleurs (PT) qui, vu les discussions qu’a suscitées la question au sein de son comité central lors de sa dernière réunion, a décidé de laisser le débat ouvert au niveau de sa base.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!