Vies nouvelles à Sidi Abdellah | El Watan
toggle menu
mercredi, 29 juin, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

ENQUÊTE : Le gigantesque pôle urbain est appelé à accueillir plus de 400 000 habitants

Vies nouvelles à Sidi Abdellah

12 décembre 2021 à 12 h 01 min

A la Ville nouvelle de Sidi Abdellah, ce pôle urbain pharaonique de plus de 3000 hectares, et qui devrait accueillir quelque 450 000 habitants d’ici quelques années, on voit surtout s’étaler des champs d’immeubles à perte de vue, des cités principalement AADL. Comme dans plusieurs autres sites, ici les acquéreurs se plaignent surtout de la qualité des prestations d’entretien de leurs immeubles, accusant ouvertement Gest-Immo, l’entreprise chargée de la gestion et la maintenance du parc immobilier de la formule location-vente, de manquer à ses obligations. Des doléances auxquelles la filiale de l’AADL se montre réceptive en détaillant toutes les mesures qui ont été mises en œuvre par l’entreprise pour rendre la vie dans ces cités tentaculaires plus agréable. Lire notre reportage à Sidi Abdellah ainsi que les engagements pris par la direction générale de Gest Immo qui a reçu notre équipe dans son QG à Aïn Naâdja.

Gare d’Agha, Alger. Il est 8h10. Le train à destination de Zéralda vient de démarrer. Il est parfaitement à l’heure. Prix du ticket : 70 DA. Nous nous rendons à Sidi Abdellah. Oui, la fameuse ville nouvelle érigée dans la commune de Mahelma, et qui se trouve à une trentaine de kilomètres au sud-ouest d’Alger.

Il fait frais, le ciel est couvert en cette fin octobre. Le train est quasiment vide. Au bout d’une demi-heure de trajet, il fait halte à Birtouta avant d’enfiler les nouvelles stations ferroviaires qui parsèment les 21 km de rail qui séparent Birtouta de Zéralda : Tessala El Merdja, Sidi Abdellah, Sidi Abdellah Université… 8h55. Nous voilà arrivés à notre destination : la gare Sidi Abdellah Université. Celle-ci doit son nom à l’imposant pôle universitaire de cette nouvelle agglomération où tout paraît étonnamment neuf.

Cette gare, c’est la station pour ainsi dire officielle de la Ville nouvelle de Sidi Abdellah, tandis que la station précédente, celle de la gare de Sidi Abdellah, donne en réalité sur l’ancien village de même nom. Dès qu’on sort de la gare, des bus, l’un privé, l’autre de l’Etusa, nous tendent les bras, sans compter quelques rabatteurs répétant «taxi !», «taxi !»… Nous grimpons dans le bus bleu de l’Etusa sans même demander où il va.

Sur les boulevards Ahmed Ben Bella et Houari Boumediène

Après avoir quitté l’enceinte de la gare, le bus contourne un rond-point géant avant de rouler sous une énorme arche assortie de cette inscription : «Ville nouvelle de Sidi Abdellah». Passé le portique, le transport collectif s’engage sur une voie express. Le boulevard porte le nom d’Ahmed Ben Bella. A mesure que l’on s’enfonce dans les profondeurs de la ville, le décor général qui s’offre à nous ne manque pas de nous impressionner.

C’est qu’à la différence de n’importe quelle ville «ordinaire», ici le paysage est constitué exclusivement d’immeubles, avec une densité de bâtiments confondante. Des centaines et des centaines de tours qui dégagent une sorte d’uniformité, de monotonie visuelle. La majorité écrasante de ces cités d’habitation relèvent des programmes AADL. D’ailleurs, tout en haut des tours, est gravée l’année de livraison des sites : «AADL 2016» ; «AADL 2017»…

Après l’avenue Ahmed Ben Bella, on enchaîne sur un autre boulevard portant cette fois le nom du président Houari Boumediène. On aperçoit à la volée le nom de Larbi Ben M’hidi attribué, nous semble-t-il, à un carrefour. On a pu voir aussi le nom de Mohamed Khider ornant la plaque d’une autre rue. En parlant de plaque, il en est une autre qui a retenu particulièrement notre attention.

Il s’agit d’une plaque d’inauguration dressée près de la place Rabah Ramdhan sur laquelle on peut lire : «Sur instruction de son Excellence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune a procédé le samedi 15 juillet 2017 à l’inauguration de la deuxième tranche de la Ville nouvelle de Sidi Abdellah».

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!