A la une Sports
 

Mondial 2018. Algérie 1 – Nigeria 1

Un nul inespéré pour les Verts

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.11.17 | 12h00 Réagissez

Un nul inespéré pour les Verts

Stade Chahid Hamlaoui (ConstantineArbitres : Eric Arnaud Otogo Castane (Gabon), Aboubacar Doumbouya (Guinée) et Seydou Tiama (Burkina Faso)
Buts : Brahimi (87’ sp) Algérie. Ogu (62’) Nigeria    
Averts : Slimani (55’), Brahimi (78’), Bounedjah (88’) Algérie. Ogu (41’), Etebo (83’) Nigeria    
Algérie : Chaouchi, Mandi, Nessakh (Abdellaoui 29’), Cadamuro, Chafaï,   Medjani, Ferhat, Bennacer (Bounedjah 76’), Slimani, Brahimi (C), Mahrez   (Hanni 63’)  
Entr. : Rabah Madjer
Nigeria : Ezenwa, Shehu, Ekong, Balogun (C), Aina Olaoluwa, N’Didi, Ogu,   Iheanacho, Etebo, Nwakaeme, Ewobi (Musa 81’)
Entr. : Gernot Rohr

 

La sélection nationale de football a bouclé les éliminatoires pour le Mondial 2018 face au Nigeria, comme elle l’avait débuté par un match nul contre le Cameroun (1-1).

Hier, l’EN, dirigée pour la première fois par le nouvel entraîneur Rabah Madjer, a décroché un nul inespéré dans les ultimes minutes, grâce à un penalty bien ajusté, signé Brahimi, le nouveau capitaine des Verts. Ce nul ne changera rien à la donne, puisque l’équipe nationale termine toujours à la dernière place du groupe B avec deux points seulement.
Suite page 23

Les fans des Verts, qui ont pris d’assauts les tribunes du stade Hamlaoui de Constantine malgré le froid voulaient surtout découvrir le nouveau visage de l’équipe, version Madjer, et voir la réaction des joueurs face au leader du groupe, le Nigeria qui s’est qualifié au Mondial bien avant cette ultime journée. Au vu de la physionomie de la rencontre, il faut admettre que l’équipe nationale continue de souffrir des séquelles des précédentes contre-performances.

Avec une équipe totalement remaniée en raison de l’absence de plusieurs joueurs pour cause de blessures, à l’image de Soudani, Bensebaïni, Ghoulam, Bentaleb et Attal, les camarades de Slimani n’ont pu hisser leur niveau face à un adversaire qui jouait sans pression malgré l’absence de plusieurs cadres tels Moussa, Obé, Moses…, laissés sur le banc de touche par le sélectionneur franco-allemand, Rhor. Les Super-Eagles avaient mal débuté la rencontre suite au pressing imposé par les Verts qui avaient annoncé la couleur sur deux tentatives de Farhat et Brahimi. Passé le premier quart d’heure, les Nigérians rentrent dans le match et font circuler le ballon avec une meilleure maîtrise, notamment dans l’entre-jeu, sans danger au demeurant. Un changement rapide s’est imposé avec l’incorporation de Abdellaoui à la place de Nessakh a donné un semblant réveil des Verts, vite étouffé par le Nigeria.

Après la pause citron, l’attaquant Mahrez élimine un défenseur, centre pour Slimani et la défense nigériane dégage en catastrophe. A l’heure de jeu une belle combinaison entre les joueurs nigérians, mal dégagée par Chafaï, trouvera John Ogu à la réception qui d’un tir bien enveloppé envoie le cuir en pleine lucarne et donne l’avantage à son équipe. Les Verts tentent de réagir après les changements effectués par le coach Rabah Madjer et auraient pu s’offrir la balle de l’égalisation si l’arbitre avait sifflé un penalty valable sur Slimani, bousculé en pleine surface de réparation. Il a fallu attendre la 87e minute pour voir enfin l’arbitre siffler un penalty, peu évident cette fois, au profit de Brahimi, lequel se fait justice et remet les pendules à l’heure.

Tarek Aït Sellamet
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie