A la une Sports
 

LIRF : HB El Bordj crie à l’injustice

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.10.17 | 12h00 Réagissez

Le club HB El Bordj, division interrégions groupe Centre-Ouest, a perdu par pénalité le match ORB Oued Fodda-HBEB. C’est ce qu’a indiqué la LIRF sur son site le 10 octobre 2017.

La ligue a motivé sa décision par «l’absence de l’équipe HB El Bordj au lieu et à l’heure prévus de la rencontre». La LIRF a indiqué : «En application de l’article 62 des règlements généraux du championnat amateur, match perdu par pénalité à l’équipe HB El Bordj…»
Le club HB El Bordj a décidé d’introduire un recours contre la décision de la ligue.

L’article 62 des règlements généraux cité dans la notification de la décision prête à contestation. Les attendus de la décision ne font nullement référence à un élément important du dossier, à savoir la confiscation des licences du HB El Bordj par le délégué de la rencontre HBEB-CRB Froha (2e journée).

La confiscation des licences après la partie pose une double question. Le délégué est-il habilité à procéder à la confiscation des documents et pourquoi la ligue a-t-elle remis les licences au club HB El Bordj alors que ce dernier n’avait pas produit le quitus de la ligue régionale de Saïda dans le dossier d’engagement du club auprès de la LIRF ? Selon l’article 62 des règlements généraux : «Si une équipe seniors d’un club déclare forfait délibérément…» El Bordj ne pouvait pas jouer sans les licences confisquées par le délégué une semaine auparavant. Il n’y a pas d’«acte délibéré» dans cette affaire qui en fait n’en est pas une si les instances du football (ligue régionale de Saïda et la LIRF) avaient pris en considération les raisons qui sont à l’origine de la confiscation des licences.

Elles sont liées au fait que le club HBEB avait des pénalités financières au niveau de la ligue régionale de Saïda qui concernent les petites catégories. Le club met en avant qu’à l’origine le montant des amendes était de l’ordre de 70 000 DA pour atteindre 190 000 DA en raison de l’absence des équipes de jeunes lors des trois dernières journées du championnat programmées le 1er, 4 et 7 juillet dernier.

La 28e journée s’est déroulée le 19 mai, la veille du mois de Ramadhan et la reprise (fin de saison) programmée au début du mois de juillet. Un dirigeant du club HB El Bordj s’interroge : «Pourquoi la ligue n’a pas confisqué les licences des clubs qui étaient dans la même situation que nous, au même moment que nous ?»

HB El Bordj paie-t-il pour sa position dans la crise qui a secoué la LIRF il y a un an ?
 

Yazid Ouahib
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie