A la une Sports
 

Rejet de la candidature d’Ould Zmirli à l’exécutif de la CAF

La FAF va introduire un recours

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	Bachir Ould Zmirli, à gauche sur la photo, lors d'une réunion du BF de la FAF 
	 
Bachir Ould Zmirli, à gauche sur la photo, lors d'une...

La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé, hier, qu’un recours va être déposé au niveau de la Confédération africaine de football (CAF) concernant le rejet de la candidature du deuxième vice-président de l’instance fédérale algérienne, Bachir Ould Zmirli, à l’exécutif de la CAF.

«Le comité exécutif de la Confédération africaine de football a rejeté le dossier de candidature de Bachir Ould Zmirli, vice-président de la Fédération algérienne de football et candidat de l’Algérie au poste de membre du comité exécutif de la CAF, au motif qu’il aurait été déposé hors délais. La FAF a décidé d’introduire un recours auprès de la CAF. Elle est déterminée à explorer toutes les voies réglementaires pour faire valoir ses droits», indique la FAF dans un communiqué.

Cette affaire a défrayé la chronique depuis le 7 décembre dernier, date limite pour l’envoi des dossiers de candidature, et la propagation de l’information selon laquelle la Faf n’avait pas envoyé à temps celui d’Ould Zmirli. Si la FAF ne s’est exprimée à ce sujet qu’hier, c’est parce que, jusque-là, il n’y avait rien d’officiel.

La Caf n’avait jamais adressé de notification à l’instance algérienne. D’ailleurs, dans le procès-verbal de la réunion du bureau fédéral du 25 décembre dernier, il est indiqué que «le président de la FAF a exprimé à M. Kerbadj son regret et celui du bureau fédéral suite à ses déclarations faites dans un journal et dans lesquelles il laisse entendre que le dossier de candidature de Bachir Ould Zmirli, vice-président de la Fédération algérienne de football, aux élections du comité exécutif de la Confédération africaine de football, a été rejeté, rappelant qu’à ce jour, la FAF n’a reçu aucun document ou notification faisant part d’un rejet du dossier».

En tout cas, il est peu probable que le «recours» de la FAF puisse aboutir. Il faut rappeler, en dernier lieu, que la CAF avait signalé, avant-hier soir, à l’issue de la réunion de son comité exécutif qui a eu lieu au Maroc, qu’«une seule candidature a été invalidée par le comité exécutif, pour avoir été expédiée en dehors des délais réglementaires, c’est celle de Bachir Ould Zmirli».

Le Libyen Jamal El Jaafri, finalement candidat unique, est donc sûr d’hériter du poste de l’exécutif de l’instance africaine réservé à la zone nord du continent.
            

Abdelghani Aïchoun
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie