A la une Sports
 

Élection CAF

Infantino a proposé à Raouraoua d’être candidat contre Hayatou

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.03.17 | 12h00 Réagissez

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a-t-il proposé à Mohamed Raouraoua de présenter sa candidature à l’élection au poste de président de la Confédération africaine de football (CAF) ?

C’est l’information qui circule sur le continent depuis l’élection du Malgache Ahmad Ahmad à la tête de la CAF après avoir détrôné Issa Hayatou qui a présidé aux destinées de la Confédération durant 29 ans (1988-2017) sans discontinuité.

La proposition de Gianni Infantino n’a pas filtré tout au long des mois qui ont précédé le scrutin du 16 mars dernier. Pour rappel, l’Italo-Suisse s’est déplacé à Alger en novembre 2015 dans le cadre de sa campagne électorale pour le vote de février 2016 qui l’a propulsé à la tête de la FIFA. Sa visite en Algérie, quelques mois avant l’élection de février 2016, lui a permis de s’assurer la voix de l’Algérie et de mesurer les qualités du dirigeant algérien. Gianni Infantino avait besoin d’un homme de confiance pour contrecarrer les desseins de Issa Hayatou en 2017. A ses yeux, Mohamed Raouraoua remplissait les critères du candidat le plus apte pour succéder à Issa Hayatou. Une fois élu en février 2016, le président de la FIFA serait revenu à la charge pour convaincre Mohamed Raouraoua d’aller à la conquête du poste de président de la CAF. Finalement, le président de la Fédération algérienne de football (FAF) aurait décliné l’offre estimant, peut-être, que le Camerounais ne pouvait être battu lors de l’élection de mars 2017. S’il s’avère que Mohamed Raouraoua a bien refusé l’offre de Gianni Infantino, il doit s’en mordre les doigts vu la facilité avec laquelle Ahmad Ahmad a mis un terme au règne de Issa Hayatou. Donc, c’est après la réponse négative de Mohamed Raouraoua que le président de la FIFA s’est mis à la recherche d’un autre candidat africain qui accepterait de se présenter contre Issa Hayatou. Il a jeté son dévolu sur le Malgache Ahmad Ahmad.

Ce dernier bénéficiait du soutien massif des membres de la Cosafa de la zone 2. En l’espace de deux mois (janvier-février), l’affaire était pliée en faveur du favori de Gianni Infantino. Mohamed Raouraoua, qui était présenté pendant longtemps comme le potentiel successeur de Issa Hayatou, n’est pas monté dans le bon train contrairement à son ami Ahmad Ahmad qui était là au bon moment. Résultat des courses, Issa Hayatou a entraîné dans sa chute beaucoup de ses fidèles compagnons, parmi lesquels Mohamed Raouraoua. Il n’était pas là au bon moment, au grand bonheur du nouveau président de la CAF.

 
 

Yazid Ouahib
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie