Régions Sud Ouargla
 

Il s’agit du second cas en une année

L’université sous le choc après le décès tragique de Debbagh Asma

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.04.17 | 12h00 Réagissez


Un terrible incident, survenu hier à 6h30, a secoué la cité universitaire des 2000 lits, après la découverte du corps inanimé de la jeune Debbagh Asma, étudiante en 2e année de licence d’anglais, suite à une électrocution en manipulant une résistance électrique. Selon des témoignages concordants, la jeune fille s’apprêtait à prendre sa douche du matin en mettant de l’eau à chauffer, quand son cri strident a déchiré le ciel du pavillon où elle résidait. Ses copines de palier ont dû briser la porte pour la retrouver inerte dans la douche. Il s’agit, selon des informations recoupées, du second cas enregistré dans la même cité universitaire et dans le même bloc, qui enregistre depuis plusieurs mois des masses d’électricité conduisant à des pannes de plusieurs heures. Alertée à plusieurs reprises, la direction de la cité n’a pas réussi à régler le problème soulevé à l’occasion des derniers examens où les  étudiantes ont fait observer qu’elles n’arrivaient pas à réviser correctement vu l’obscurité totale dans les chambres. Contacté pour de plus amples information, la directrice de la cité n’a pas souhaité répondre aux demandes de la presse locale. Une enquête a été ouverte par les services concernés pour élucider les causes de ce drame. 

Houria Alioua
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie