Régions Ouest Tlemcen
 

Tlemcen : Démantèlement d’un réseau de contrebande de médicaments

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.12.17 | 12h00 Réagissez

Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Sebra viennent de mettre hors d’état de nuire un réseau de malfrats spécialisé dans le vol de cartes chifa, l’usurpation d’identité, la commercialisation illicite de produits pharmaceutiques et la vente de psychotropes.

Les faits remontent au 11 décembre, lorsque des informations faisant état de la présence d’un réseau de contrebandiers activant dans l’acheminement de médicaments du diabète vers le Maroc sont parvenues aux éléments de la police. Ces derniers ont enclenché une enquête qui a amené à identifier les deux présumés auteurs de ce délit : il s’agit de deux frères âgés de 26 et 18 ans.

Une perquisition effectuée à leur domicile a permis de mettre la main sur 34 cartes chifa appartenant à des personnes originaires de la wilaya de Naâma et 18 ordonnances médicales établies à l’Etablissement public de santé de proximité de Tlemcen. Lors de l’interrogatoire, les suspects ont reconnu les vols des cartes chifa et révélé à la police qu’ils revendaient les médicaments à un employé d’une pharmacie à Tlemcen.

Les investigations au niveau de cette pharmacie se sont soldées par la découverte d’une quantité importante de médicaments pour le diabète, principalement de l’insuline. Les vignettes ne sont pas apposées sur les boîtes et les enquêteurs ont relevé un défaut de facturation. La fouille de la pharmacie a permis aussi la saisie d’une grande quantité de boîtes de psychotropes pour défaut de vignettes et de facturation.

Un mandat de perquisition a permis aussi la perquisition du domicile de l’employé de la pharmacie et la saisie d’une autre quantité de médicaments du diabète et de psychotropes. L’employé de la pharmacie a révélé l’identité d’un autre complice demeurant à Oran. Il fut arrêté à Tlemcen en compagnie d’un autre acolyte à bord d’un véhicule de marque Nissan.

La fouille du véhicule a abouti à la confiscation d’une quantité de boîtes d’insuline sans vignettes et permis de récupérer 214 vignettes pharmaceutiques de différents médicaments du diabète. Ces deux derniers complices ont dévoilé l’identité de leur fournisseur : un autre employé d’une pharmacie à Aïn Youcef, dans la daïra de Remchi.

La perquisition opérée au niveau de cette pharmacie s’est soldée par la saisie d’une autre quantité d’insuline et de boîtes de psychotropes toujours pour défaut de vignettes et de facturation. Les suspects ont été déférés devant le procureur la République près le tribunal de Maghnia pour les délits suivants: «association de malfaiteurs», «organisation d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de médicaments de contrebande», «faux et usage de faux», «usurpation d’identité», «commercialisation illégale de produits pharmaceutiques».    

O. El Bachir
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...