Régions Ouest Tlemcen
 

Tlemcen

Solidarité au profit des zones déshéritées

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.03.18 | 12h00 Réagissez

Cette année, les actions de solidarité se sont multipliées. Elles ont touché des dizaines de familles nécessiteuses habitant dans les coins reculés de la wilaya et les sans-domicile fixe.

Cette solidarité humaine nécessaire du fait des conditions climatiques difficiles, le froid qui sévit depuis le début de l’hiver, a réellement introduit un peu de chaleur dans les foyers des familles ciblées de Dar Maamar et Oued Lakhdar. «Des instructions ont été données par le wali aux chefs de daïra afin de généraliser ce genre d’actions à l’ensemble du territoire de la wilaya», nous a révélé M. Khaled Benhammouda, directeur de l’Action sociale, lors d’un entretien qu’il nous a accordé.

A Dar Maamar, les familles dans le besoin, 26 au total, ont bénéficié chacune d’un poêle à mazout, de couvertures, de couettes adultes et enfants et d’effets vestimentaires: survêtements, kawis, pulls, pantalons, chaussures, gants, pantoufles, et de grandes quantités de produits alimentaires.

A Oued Lakhdar, 40 familles sont concernées par cette action de solidarité et recevront leurs dons au cours de la semaine prochaine. Parallèlement à ces actions de solidarité qui visent particulièrement les populations des villages reculés et où le froid est très rude, les services de la DAS, initiateurs de cette action de solidarité, en collaboration avec l’APC, les services de la Protection civile, les services de police et le Croissant-Rouge algérien sillonnent, la nuit, les rues de Tlemcen à la recherche des SDF pour leur porter assistance. Ces derniers, du moins ceux qui n’opposent aucun refus, sont acheminés vers le centre d’insuffisance respiratoire de Lala Setti où des lits leur sont réservés. «Ceux qui préfèrent rester dans la rue, on leur offre des couettes et des couvertures et on les laisse tranquilles», dira le DAS. Toujours selon le DAS, les SDF venus d’autres wilayas sont placés momentanément à Dar El Achaachi en attendant de prendre attache avec leurs familles. Par ailleurs, la Direction de l’action sociale prévoit l’ouverture très prochainement d’une annexe de Dar Errahma pour la prise en charge momentanée des personnes sans domicile fixe.

Cette structure prendra aussi en charge les malades atteints de cancer des autres wilayas, le temps de la période de radiothérapie.                

O. E. B.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie