Régions Ouest Tlemcen
 

Hôpital de Ghazaouet : 4 nouveaux médecins spécialistes en renfort

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.05.17 | 12h00 Réagissez

L’Etablissement public hospitalier de Ghazaouet a été renforcé par quatre nouveaux praticiens spécialistes, ce qui porte son effectif en matière de médecins spécialistes à 55, a-t-on appris auprès du directeur de cet établissement, M. Mâamar.

L’introduction de ces nouvelles spécialités en gynécologie, urologie, néphrologie et médecine légale au sein de cet hôpital de 240 lits devra contribuer à l’amélioration effective des prestations médicales spécialisées offertes aux patients de la région. «Les nouveaux spécialistes ont bel et bien organisé leur service en s’équipant de moyens nécessaires pour l’exercice de leur profession et ont entamé leur travail», se félicite le directeur. Nous apprenons en outre que le service d’ophtalmologie sera renforcé incessamment par deux autres ophtalmologues. «L’arrivée de ces spécialistes permettra non seulement de développer l’accès à la médecine spécialisée localement en évitant aux patients des déplacements laborieux et coûteux, mais aussi de soulager la pression exercée sur le CHU de Tlemcen», poursuit le directeur. L’EPH enregistre aussi des changements en matière de dotation des différents services par un matériel moderne et performant, tel l’amplificateur de brillance.

Un équipement utilisé dans les interventions orthopédiques, qui fournit, en temps réel, une information de bonne qualité sur une région anatomique, ainsi que sur la position des outils qui permettent d’y travailler. Cette évolution tant sur le plan humain que matériel fait que l’EPH franchit un nouveau cap dans sa restructuration. «Aujourd’hui, l’hôpital couvre plusieurs spécialités, ce qui implique une croissance de l’offre de soins spécialisés rendant ainsi indispensable l’extension et la rénovation de l’établissement», souligne M. Mâamar. Dans cet objectif, l’EPH a bénéficié d’une importante opération de réhabilitation, d’extension et de modernisation. Les travaux déjà lancés il y a quelque mois concernent la réalisation de nouvelles unités de soins, telles que la consultation spécialisée, le service d’oncologie et la construction d’un bloc opératoire à l’intérieur du service de gynécologie-obstétrique.

La modernisation de cet établissement de santé, compte tenu aussi de l’augmentation du nombre d’urgences traitées, passe aussi par l’extension et la rénovation des urgences médico-chirurgicales. En ce sens, l’EPH a bénéficié d’une nouvelle unité médico-chirurgicale des plus modernes. Les travaux de réalisation de cette nouvelle structure ont atteint un taux d’avancement appréciable. Par ailleurs, l’EPH Mallem Lahcen a ouvert un service d’oncologie pour la prise en charge thérapeutique des cancéreux. Ce qui permettra sans aucun doute d’alléger la souffrance et la galère des nombreux malades cancéreux de la région qui sont contraints à des déplacements fastidieux. «Une centaine de malades cancéreux sont pris en charge au niveau de ce service», nous affirmer l’oncologue. Toutefois, notre interlocuteur manifeste une certaine inquiétude quant à la stabilité des médecins spécialistes. «Ces derniers viennent généralement de Tlemcen et d’Oran. Cette contrainte est préjudiciable pour les médecins dans l’accomplissement de leur mission, du coup, si une opportunité de poste près de chez eux se présente, ils partiront», s’inquiète le directeur. Pour garantir la stabilité des médecins spécialistes, le directeur espère qu’un quota de logements sociaux soit réservé à l’hôpital.

O. El Bachir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie