Régions Ouest Tlemcen
 

Souahlia (Tlemcen)

Des villages n’ont pas accès à l’eau potable

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.08.17 | 12h00 Réagissez


Depuis la mise en marche des stations de dessalement de Souk Tlata et de Honaine, l’approvisionnement en eau potable s’est nettement amélioré dans les communes de la wilaya de Tlemcen. Malheureusement, cette embellie hydrique n’a pas bénéficié à tous les habitants de la wilaya pour la simple raison que certains villages ne sont toujours pas raccordés au réseau de distribution et d’autres encore reliés à un réseau vétuste qui n’est plus opérationnel. Parmi ces villages, l’on cite Bekhata, Rouaha et Nator, dans la commune de Souahlia, qui n’ont pas encore bénéficié de cette amélioration substantielle en matière d’alimentation en eau potable. Les citoyens de ces patelins se sentent marginalisés et estiment qu’ils sont moins considérés que leurs concitoyens du chef-lieu de la commune. «C’est regrettable que notre village ne soit toujours pas raccordé au nouveau réseau AEP», se désole un villageois. En attendant des jours meilleurs, pour subvenir à leurs besoins, ils sont obligés d’avoir recours aux citernes tractées dont les prix varient, en fonction de la situation géographique du village, entre 1200 et 1500 DA la citerne.

O. El Bachir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...