Régions Ouest Tiaret
 

Tiaret

Suspicion de rage dans un élevage

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.05.17 | 12h00 Réagissez


L’inspection vétérinaire relevant des services agricoles de Tiaret a engagé une procédure d’urgence concernant un élevage établi dans une ferme non loin de Tiaret et qui a vu une de ses bêtes (un cheval de trait) mordue par une meute de chiens suspectés de rage. Pis encore, au lieu d’aviser les services habilités (inspection vétérinaire, santé et BHC), qui soumettent pareils cas à la déclaration obligatoire, le propriétaire de la ferme, situé route Aïn Guesma, a dirigé son animal profondément blessé à l’Institut national vétérinaire de Tiaret, où l’équipe médicale l’a pris en charge. «Dans pareil cas, le propriétaire a un délai de vingt-quatre heures pour présenter son animal», dira l’inspecteur vétérinaire en chef, Mehdi Kouadria. Dans le cas contraire, il y aura destruction automatique et éventualité de poursuites. 

Fawzi Amellal
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie