Régions Ouest Oran
 

Université : 105 majors de promotion récompensés à l’USTO

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.07.17 | 12h00 Réagissez

Pas moins de 105 majors de promotion des différents départements de l’université des sciences et de la technologie d’Oran (USTO Mohammed Boudiaf) ont été récompensés, jeudi, lors d’une cérémonie de clôture de l’année universitaire 2016/2017, organisée en leur honneur.

En effet, 25 majors en licences, 72 en masters et huit lauréats du concours national pour une formation doctorale à l’étranger ont été honorés à cette occasion. L’auditorium de l’USTO était archicomble jeudi matin, enseignants et étudiants étant venus nombreux pour assister à cette cérémonie unique en son genre puisqu’il s’agit, de loin, de la plus belle fête de fin d’année organisée depuis longtemps à Oran.

Plusieurs personnalités ont pris part à cet événement, dont le vice-président de l’APN, M. Hadjoudj, le sénateur Kazi Tani, mais aussi des patrons d’entreprises publiques et privées liées à l’USTO par des conventions de partenariat en faveur des étudiants. Les doyens et recteurs des autres universités d’Oran ont également assisté à cette fête, marquée d’une solennité digne du prestige de l’USTO et des compétences de ses étudiants.

La rectrice de l’USTO, Pr Nassira Benharrats, a donné le coup d’envoi de la fête en adressant un message fort aux étudiants, leur rappelant les sacrifices des chouhada de la Révolution et les efforts de l’Etat, tout en soulignant que «l’avenir du pays appartient aux femmes et aux hommes de demain».

La professeur Benharrats a exprimé sa fierté des résultats universitaires, en rendant un vibrant hommage à tout le personnel de l’université. Elle a également rappelé les efforts consentis par l’université, dont les responsables se sont attelés à promouvoir la coopération avec les secteurs économiques et diplomatiques, assurant ainsi des stages de formation et de perfectionnement aux étudiants, mais aussi la possibilité à certains d’entre eux d’avoir des bourses d’études à l’étranger, ce qui favorise les chances d’accès au doctorat aux autres.

Pour leur part, les étudiants n’ont pas manqué d’afficher leur satisfecit quant au déroulement de l’année universitaire ainsi que leur fierté pour l’intérêt que leur réservent leurs professeurs. Mohamed, étudiant en génie-civile témoigne : «Vous savez, l’USTO n’est plus cet établissement froid où on étudie les sciences dures. Nous avons des clubs scientifiques qui organisent des activités artistiques également.

Ceci nous a rapprochés de nos enseignants, ce qui nous permet d’avoir plus de perspectives grâce à l’échange et surtout à un nouveau discours. La rectrice n’arrête pas de faire des choses en notre faveur et ça se voit sur le terrain. Des étudiants partent en stage à l’étranger pour apprendre et pour s’ouvrir au monde chaque été, des bourses sont octroyées et des visites sur terrain sont régulièrement organisées. Tout cela démontre qu’il y a une vision et une stratégie et nous nous en réjouissons.»
 

R. Benchikh
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...