Régions Ouest Oran
 

Oran

Une similitude dans sa filiation l’implique dans une affaire de cocaïne

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.11.17 | 12h00 Réagissez


Jugé par défaut à 20 ans de prison ferme, M. Madjid a été arrêté au niveau de la cour d’Oran au moment où il est venu retirer son extrait du casier judicaire, étant sous l’effet d’un mandat d’arrêt. Il sera alors confronté aux griefs pesants contre lui. Il fait opposition, puis jugé, il écopera de 10 ans de prison ferme, alors qu’il crie haut et fort qu’il est innocent. Même ses pseudo complices dans cette affaire de trafic de drogue le déchargeront suite à son procès par vidéo conférence. Hier, à la barre, le mis en cause réfutera les accusations portées contre lui, jurant qu’il s’agit d’une similitude de noms, le principal accusé dans cette affaire, le dénommé M. Abdelmajid, appelé «Maâkouda» se trouve en fuite, ajoutant que lui s’appelle M. Madjid et réside au quartier Derb et non à Saint-Pierre.

Le procureur requit le maintien de la première peine. Sa défense insistera sur la similitude de noms entre son client et le prévenu se trouvant en fuite. Mon client ici présent est né en 1981, avant d’ajouter que dans une requête adressée au parquet par ce dernier, on lui avait conseillé de demander une instruction complémentaire pour résoudre ce problème, ce que sa défense demandera, tout en insistant sur la non-culpabilité de son mandant. L’affaire a été mise en délibéré pour la semaine prochaine. 

S. Moncef
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...