Régions Ouest Oran
 

Oran

Trois ans de prison requis contre une notaire

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.09.17 | 12h00 Réagissez


Le procureur près le tribunal d’Oran a requis 3 ans de prison ferme contre une notaire. Cette dernière est accusée dans une affaire d’escroquerie et de mauvaise utilisation de sa fonction. Les faits éclateront après que deux victimes déposeront plainte, expliquant que la mise en cause ne s’est pas acquittée du travail qu’elles lui ont demandé. En effet, ayant été payée pour leur établir des actes en un laps de temps précis, elle omettra de le faire et lorsqu’elles lui demanderont des comptes, elle avancera qu’elle avait un problème de santé. Une réponse qui ne plaira pas aux victimes, vu le comportement douteux de la mise en cause. De même, expliquera la mise en cause, des problèmes administratifs entrent dans ce retard, en proclamant son innocence. Suite au réquisitoire du procureur, la défense plaidera la non-culpabilité de sa mandante. L’affaire a été mise en délibéré. Rappelons que la mise en cause a déjà été jugée par le tribunal d’Oran pour une affaire de transaction douteuse portant sur la vente d’un lot de terrain.   

Moncef S.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...