Régions Ouest Oran
 

Projets publics : Des entrepreneurs annoncent une protestation pour dénoncer un retard de paiement

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.07.17 | 12h00 Réagissez

 
	Plusieurs entreprises souffrent des retards de paiement au titre de leurs travaux réalisés
Plusieurs entreprises souffrent des retards de paiement au titre de leurs...

Plusieurs entrepreneurs ont annoncé qu’ils vont enclencher un mouvement de protestation pour dénoncer les retards de paiement des factures dont souffrent leurs entreprises.

Il s’agit, en effet, de chefs d’entreprise ayant réalisé des marchés en faveur de la direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya d’Oran. Ils viennent d’adresser une lettre au directeur de l’urbanisme, l’alertant «sur la situation chaotique que connaissent leurs entreprises depuis la cessation de paiement des situations de travaux depuis l’année 2016». Ces chefs d’entreprise soulignent qu’ils sont «sous plusieurs menaces», notamment le risque de fermeture.

Il y a lieu de souligner également que plusieurs ouvriers ont été mis de fait au chômage technique, une situation expliquée par les patrons par le non-paiement des situations de travaux également. Pis encore, les entrepreneurs attirent l’attention sur leurs créanciers, dont certains «détiendraient des chèques de garantie et menacent d’entamer les procédures judiciaires», en présentant ces chèques à encaissement.

En tout état de cause, ces entrepreneurs affirment que le seul sort qui les attend est la fermeture et les conséquences qui s’ensuivraient. «Nous avons tout essayé pour résister à la crise et assurer de ce fait nos obligations salariales, fiscales et parafiscales, mais arrivés à ce point, il est devenu presque impossible d’éviter la fermeture et tous les désagréments que cela peut entraîner», affirment-ils dans un document dont nous détenons une copie. Ils n’ont pas, toutefois, manqué de rappeler les efforts consentis par le directeur de l’urbanisme pour régler leurs situations.

Cependant, ils soulignent que ce mouvement «est une entraide collective pour soutenir leur interlocuteur, le DUC en l’occurrence, afin qu’il puisse faire entendre leurs doléances, celles aussi des centaines d’employés qui risquent de se retrouver sans emploi». Pour notre part, nous nous sommes rapprochés, hier matin, de la direction de l’urbanisme de la wilaya d’Oran, mais aucun responsable n’était en mesure de nous recevoir.  
 

R. Benchikh
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie