Régions Ouest Oran
 

Oran : Une affaire de détournement de foncier agricole devant la justice

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 28.01.18 | 12h00 Réagissez

Sur plainte de la wilaya d’Oran, qui s’est constituée partie civile dans une affaire de détournement de foncier agricole à Aïn El Turck, un promoteur immobilier et huit agriculteurs ont été auditionnés, jeudi, par un juge d’instruction.

Sur plainte de la wilaya d’Oran, qui s’est constituée partie civile dans une affaire de détournement de foncier agricole dans la commune de Aïn El Turck, plus précisément au niveau de l’EAC Mohamed Ghriss, un promoteur immobilier et 8 agriculteurs de l’EAC ont été auditionnés, jeudi, par le magistrat instructeur près le tribunal de Aïn El Turck.

Selon l’enquête de la police judiciaire, la transaction, passée entre les 8 agriculteurs, anciens exploitants de l’EAC, qui s’étaient désistés au profit du promoteur immobilier, serait entachée d’irrégularité, dans la mesure où l’assiette foncière relève toujours du patrimoine des services agricoles. Le promoteur immobilier a entrepris, sur ce site de plusieurs dizaines d’hectares, la réalisation d’une station- service, un centre commercial, une mosquée, un parking et une habitation.

Nous apprenons également de sources judiciaires que d’anciens responsables du service de l’urbanisme de l’APC de Aïn El Turck seront auditionnés à leur tour dans cette affaire, vu que le promoteur immobilier serait détenteur d’un permis de construire. L’affaire étant en cours d’instruction, ses tenants et aboutissants seront connus prochainement. 
 

Karim Bennacef
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie