Régions Ouest Oran
 

Oran : Un charlatan écroué suite au décès de son «patient»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.06.17 | 12h00 Réagissez

Un «raki» sévissant à Oran, à l’origine de la mort d’un quinquagénaire, a été arrêté et présenté devant le magistrat instructeur du tribunal d’Oran. Il a été placé sous mandat de dépôt.

Un homme âgé de 52 ans a trouvé la mort, au début du mois, suite à une opération de rokia. Le «raki» chez qui il est allé, âgé d’une quarantaine d’années, activant à Oran, a été arrêté et présenté par devant le magistrat instructeur du tribunal d’Oran. Il a été placé sous mandat de dépôt. Selon les faits, la victime qui s’était présentée chez ce guérisseur a été admise au service des urgences dans un état très grave.

Elle portrait des traces de violences sur tout son corps et des brûlures. Prise en charge, la victime a été par la suite dirigée vers le service de réanimation où elle a rendu l’âme. On saura, selon les premiers éléments de l’enquête, que la victime a été prise en charge par ce raki qui exerce à la cité des «HLM» à Oran. Selon ces mêmes sources, la victime se disait «touchée par un djin». Une instruction été ouverte dans cette affaire en attendant de voir la justice trancher. Signalons que le rapport du légiste stipule que la victime est morte suite aux coups violents qu’elle a subis.

 

S. Moncef
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...