Régions Ouest Oran
 

Oran en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.10.17 | 12h00 Réagissez


Sidi Benyebka : La waâda sera célébrée ce samedi

Dans le cadre de la préservation du patrimoine culturel immatériel, la commune de Sidi Benyebka, relevant de la daïra d’Arzew, abrite ce samedi 14 octobre, et pour la troisième année consécutive, la waâda de Sidi Benyebka, a-t-on appris de M. Bouzerouata, maire de cette collectivité. La waâda se déroulera sur plusieurs étapes et comprend également plusieurs activités, notamment la participation de plusieurs troupes folkloriques de plusieurs wilayas du pays.

Pour les organisateurs, il s’agit de mettre en relief tout un patrimoine culturel et religieux reflétant les coutumes et les traditions de la région. Selon notre interlocuteur qui a lancé une invitation aux amateurs du patrimoine, «cette édition connaîtra une participation remarquable de troupes de fantasia et de cavaliers connus venus des quatre coins de l’ouest du pays». Comme à leur habitude, les habitants de Sidi Benyebka préparent un grand couscous aux invités, en témoignage de leur générosité. Depuis trois années déjà, chaque automne se tient cette waâda qui représente un moment fort de joie et de retrouvailles. Des tentes sont érigées sur un vaste terrain pour le traditionnel couscous pendant que la waâda se célèbre, donnant lieu à des festivités diverses. Chaque année, la waâda draine des milliers de gens, notamment des sans domicile fixe et des nécessiteux, qui viennent se nourrir pendant cette journée festive. La cérémonie d’ouverture de la waâda, avec la fantasia, le baroud et des cavaliers intrépides portant le costume traditionnel, est à ne pas rater.                              Nayla Hammoud

Sécurité  : 11 sièges de sûreté réceptionnés en décembre

«La sûreté d’Oran sera renforcée de 11 nouvelles structures de police, dont des sûretés urbaines et des sûretés de daïra en décembre prochain», a annoncé le chef de la sûreté d’Oran. Ces infrastructures sont implantées à Sidi El Bachir, Belgaïd, Chahid Mahmoud, la nouvelle cité 800 Logements d’Oued Tlélat, Gdyel, Bousfer, Marsat El Hadjadj et une BMPJ à Chahid Mahmoud. Les prévisions portent également, selon le responsable, sur la réception de nouvelles structures de santé. A noter que le plan de modernisation de la DGSN prévoit la réalisation d’autres centres régionaux dont certains ont été achevés. Il s’agit d’un centre régional destiné à la lutte contre le trafic des stupéfiants, une salle omnisports, un centre de formation et de préparation, un laboratoire régional de la police scientifique. Tous ces projets ont été retenus dans la zone de Sidi El Bachir.                                              F. A.

 

Biodiversité : Un film documentaire dédié à la préservation de l’île Plane

L’hôtel Le Méridien d’Oran abritera, jeudi prochain, à 18h, la projection en avant-première du film documentaire Une île et des hommes. Ce documentaire de 37 minutes «illustre les merveilles de la côte oranaise en général et de l’île Plane en particulier», selon le communiqué parvenu à notre rédaction. «En effet, ajoute le communiqué, le littoral oranais présente de nombreux enjeux environnementaux et socioprofessionnels et abrite d’importantes richesses en termes de biodiversité et de ressources naturelles que le réalisateur a su dévoiler sous des angles souvent méconnus par le grand public». On apprendra aussi que ce film documentaire est réalisé par l’association écologique marine Barbarous, dans le cadre du Programme de petites initiatives pour les organisations de la société civile en Afrique du Nord (PPI-Oscan) «dont l’objectif est le renforcement de jeunes organisations de la société civile (OSC) en Algérie qui activent dans le domaine de l’environnement». Ce film documentaire représente la continuité des actions de sensibilisation entreprises par l’association Barbarous, «dont l’objectif est de porter les revendications de préservation de l’île Plane, notamment par le classement de la zone comme aire marine protégée». Enfin, le communiqué tire la sonnette d’alarme : «Les richesses mises en valeur dans le documentaire sont de plus en plus menacées. Cette situation mérite une attention particulière de la part des décideurs à travers l’adaptation des mesures pour une protection effective».     R. O.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie