Régions Ouest Oran
 

Nouvelles d'Oran

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.09.17 | 12h00 Réagissez


Coopération algéro-française : Le Lycée français d’Alger ouvre une antenne à Oran

Une antenne du Lycée international Alexandre Dumas d’Alger a été ouverte, hier, à Oran. Selon un communiqué de l’ambassade de France, cette école «qui ouvre aujourd’hui sur cinq niveaux de classes primaires, du CP au CM2, accueillera d’abord une cinquantaine d’élèves. Elle contribuera au développement de la langue française dans une région au fort potentiel économique et où plusieurs entreprises françaises sont installées. Elle est bien sûr appelée à se développer dans les prochaines années». L’ambassade de France précise aussi que l’ouverture de cette antenne «est une étape historique de la coopération éducative franco-algérienne et illustre le partenariat d’exception qui unit nos deux pays». Notons enfin que l’inauguration officielle de cette école aura lieu après les vacances d’octobre.  Akram El Kebir
 

Transport : Une station de bus réceptionnée avant la fin de l’année

La nouvelle station de minibus desservant les localités de Aïn El Bia, Béthioua et Mersat El Hadjadj, dans le quartier de l’USTO, sera réceptionnée dans un délai de deux mois. Le maire de Bir El Djir précise que les travaux confiés à la direction des transports sont lancés et seront livrés avant la fin de l’année. De quoi permettre à la commune de fructifier ses rentrées grâce à la mise en concession de la gestion de cette nouvelle station. L’APC prévoit donc des recettes de 720 millions de centimes par an, un apport considérable pour le développement de projets d’utilité publique. Concernant la nouvelle gare routière de l’USTO, elle sera aussi réceptionnée dans un délai de deux mois.                                    F. A.

 

Affaire de vol de voitures  : Trois ans de prison requis contre 7 prévenus

Le procureur près le tribunal d’Oran a requis une peine de 3 ans de prison ferme contre 7 mis en cause, dont 3 employés de l’APC, pour «association de malfaiteurs, faux et usage de faux sur documents administratifs et escroquerie». Ils ont été accusés du vol de plusieurs véhicules, de la falsification de leurs documents et de leur vente. Plusieurs victimes ont été enregistrées suite à ces faits. Et c’est suite aux plaintes déposées qu’une enquête a été ouverte. Les investigations permettront d’arrêter quatre personnes. Ce sont les déclarations de ces dernières qui se sont soldées par l’interpellation des 3 employés de l’APC qui se chargeaient de la falsification des documents administratifs des véhicules. Appelés, hier, à la barre, chacun des mis en cause niera les accusations retenues contre lui, expliquant qu’ils sont innocents et qu’aucun véhicule n’a été trouvé en leur possession. La défense a plaidé la non-culpabilité de ses mandants. L’affaire a été mise en délibéré.    

  S. Moncef
 

S. Moncef
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie