Régions Ouest Oran
 

Nouvelles d’Oran

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.10.17 | 12h00 Réagissez


Haï Nedjma (ex- Chteïbo) : Un budget mobilisé pour les travaux d’aménagement

Des travaux d’aménagement seront menés à haï Nedjma (ex- Chteïbo), une agglomération relevant de la commune de Sidi Chahmi, à la périphérie d’Oran. «Un budget de 15 milliards de centimes sera mobilisé pour accélérer les travaux d’aménagement de cette localité», a indiqué le wali, Mouloud Cherifi, lors d’un point presse à l’issue de sa visite de travail. Au total, l’aménagement de ce quartier nécessite un budget global de 70 milliards de centimes. Les travaux d’aménagement seront menés au fur et à mesure de la mobilisation des budgets nécessaires. «J’ai donné des instructions pour trouver un terrain afin d’accueillir une piscine au profit des jeunes de ce quartier», a encore déclaré le chef de l’exécutif, qui rappelle que cinq autres piscines seront réalisées dans différentes localités de la wilaya. Haï Nedjma a déjà bénéficié de projets de réhabilitation de la voirie et d’aménagement urbain. Les travaux de réalisation de réseaux d’alimentation en eau potable et d’assainissement ont été assurés récemment.                                                                                                      R. O.

Aïn El Turck : Un mort par intoxication alimentaire

La mystérieuse affaire d’intoxication alimentaire survenue vendredi dans un restaurant de la commune de Aïn El Turck, ayant fait un décès et six personnes intoxiquées, continue de susciter la polémique, notamment chez la famille du défunt, qui veut porter plainte contre le gérant du restaurant. Selon les proches de la victime décédée, une autopsie approfondie est nécessaire pour déterminer les causes exactes ayant entraîné la mort de leur parent. Il y a lieu de savoir que l’enquête des services de police relevant de la sûreté de daïra de Aïn El Turck a révélé que les 7 personnes intoxiquées, dont celle décédée, avaient consommé un couscous offert par des voisins en guise de bienfaisance. L’état des 6 personnes intoxiquées est jugé stable après avoir subi les soins nécessaires.                                          Karim Bennacef
 

Mers El Kébir : Cinq ans de prison requis contre un chauffeur qui a écrasé un écolier

Le représentant du ministère public près le tribunal correctionnel de Aïn El Turck a requis, avant-hier, une peine de cinq années de prison ferme contre le conducteur d’un camion, accusé d’homicide involontaire ayant entraîné la mort d’un jeune écolier âgé de 5 ans, au quartier Dadayoum, relevant de la commune de Mers El Kébir. Selon le rapport établi par les éléments de la police judiciaire de la sûreté urbaine de Mers El Kébir, le camion a dévalé la pente après que ses freins eurent cédé, écrasant la jeune victime qui venait d’être inscrite en première année primaire. Le malheureux enfant a été évacué dans un état critique vers l’hôpital Dr Tami Medjbeur avant d’être transféré vers le centre de chirurgie infantile du Centre hospitalier d’Oran où il a, malheureusement, succombé à ses blessures. L’accident remonte à la première semaine de la rentrée des classes. A la barre, le mis en cause a reconnu les griefs retenus à son encontre, tout en expliquant que son acte n’était nullement prémédité, mais survenu en raison de la défaillance du système de freinage de son camion. Le verdict dans cette affaire sera rendu le 31 du mois en cours.                                                                                K. B.

Gdyel et à Aïn El Kerma : 13 harraga arrêtés

Deux tentatives d´immigration clandestine ont été avortées, avant-hier. Au total de 13 jeunes ont été arrêtés à Gdyel et à Aïn El Kerma, selon un communiqué de la Gendarmerie nationale. Selon les gendarmes de la brigade de Gdyel, quatre candidats à l’émigration clandestine, qui s’apprêtaient à regagner clandestinement les côtes espagnoles à bord d’une embarcation pneumatique, ont été interpellés au niveau de la plage de Aïn Franine, dans la commune de Gdyel. Le même jour, agissant sur renseignements, les gendarmes de la brigade de Aïn El Karma ont interpellé neuf autres candidats à l’émigration clandestine à la plage de Cap Blanc. Les deux groupes de jeunes ont été arrêtés avant d’entamer leur aventure. Une enquête est ouverte. Depuis l’été, le phénomène de l’émigration clandestine a repris de plus belle et plusieurs tentatives ont été déjouées. Samedi dernier, 26 harraga qui étaient à bord de 2 embarcations ont été arrêtés à 25 km au large de Cap Carbon, dans la commune d’Arzew.                        N. H.

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...