Régions Ouest Oran
 

Emigration clandestine

Neuf harragas arrêtés à la plage des Andalouses

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.09.17 | 12h00 Réagissez


Tôt dans la matinée de jeudi dernier, une dizaine de jeunes candidats à l’émigration clandestine ont été arrêtés à la plage des Andalouses alors qu’ils s’apprêtaient à rejoindre l’autre rive de la Méditerranée. Selon un communiqué de la gendarmerie : «agissant sur renseignements, les gendarmes de la brigade d’El Ançor ont appréhendé à hauteur de la plage les Andalouses, 9 candidats à l’émigration clandestine qui s’apprêtaient à rallier clandestinement les côtes espagnoles».

Le phénomène de l’émigration clandestine a repris de plus belle cet été. Les bonnes conditions atmosphériques favorisent ces départs de clandestins vers l’Europe, c’est ce qui explique les nombreuses tentatives avortées signalées ces derniers temps sur le littoral Ouest. Les réseaux de passeurs à travers les wilayas de l’Ouest sont nombreux. Ces groupes organisent la traversée, parfois meurtrière, de jeunes qui rêvent de quitter le territoire algérien pour rejoindre l’Europe.
Ils finissent souvent dans les filets des gardes-côtes pour les plus chanceux ou périssent dans le large. Il y a deux semaines de cela, dix harraga en partance vers les côtes espagnoles ont été secourus par l’équipage du car-ferry Tarek Ibn Ziad à quelque 50 km des côtes oranaises.

Les naufragés dont l’embarcation avait chaviré, demandant l’aide en pleine mer, accrochés à de simples bidons en plastique. Ils ont passé au moins 3 heures dans l’eau avant d’être secourus, rappelle-t-on.

Nayla Hammoud
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie