Régions Ouest Oran
 

MCO : Les Hamraoua appréhendent la croisée des chemins

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.01.18 | 12h00 Réagissez

Le MCO aura-t-il pris les devants afin de faire un parcours sans faute durant le retour qui s’annonce des plus dangereux, a contrario de l’aller, qui s’est joué sous le ton de l’inconsistance ?

Le staff technique aura du pain sur la planche afin de redresser une situation pas du tout en faveur du club phare de l’Ouest, même si ce dernier à fini l’aller à une sixième place, alors qu’il pouvait prétendre à mieux. Maintenant que les dés sont jetés, les responsables du MCO veulent coûte que coûte renverser la vapeur pour tout au moins chiper un billet donnant droit à une participation à la Coupe de la CAF, ou, à défaut, un quitus donnant droit à la Coupe arabe. Pour ce faire, le boss du club, Hamraoui, a réactivé la piste d’un recrutement qui paraissait chimérique il y a à peine un mois.

Cette fois-ci, Belhadj a jeté son dévolu sur l’ancien sociétaire de l’ESS, en l’occurrence l’attaquant Chibane, qui peut être le plus tant attendu par le team rouge et noir qui, il faut le dire, ne carbure point à bon escient en attaque. D’autres nouveaux joueurs sont attendus ces jours-ci afin d’apposer leur signature pour propulser le MCO au devant du classement général, et pourquoi pas, être l’agréable surprise de la manche retour. Pour le moment, on parle de Bounader, Seguer, Mebarki et du Sénégalais Sory Keita.

Un choix qui n’a, tout de même, pas satisfait les supporters du club qui, aigris par le mauvais ratio de l’aller, ne veulent plus entendre parler de la venue de certains joueurs qui, d’après eux, viennent finir leur parcours au MCO, comme lors des saisons écoulées. Dans cette optique, les leçons n’ont point été apprises, avec en toile de fond des résultats pas du tout conformes pour un club du standing du MCO.

Belhadj, lui, crie carrément au complot, en stigmatisant certaines personnes, qui font tout leur possible pour éloigner certains joueurs qui veulent signer au club durant le mercato et les persuader d’aller voir ailleurs. Le MCO a déjà libéré quatre joueurs, El Amalli, Souibaah, Ouchene et Hassani, qui n’ont point atteint le temps nécessaire durant l’aller. Et pourtant, le départ de Souibaah a été mal vu par l’entourage du club et certains se demandent si ce joueur n’a pas été victime d’une machination.

Le MCO, favorisé par le tirage au sort de Dame coupe, veut cette fois-ci aller le plus loin possible, et pourquoi pas, cajoler, comme en 96, date de son dernier trophée acquis. Pour ce faire, le MCO aura au menu le petit poucet, en l’occurrence le NRB Teleghma, au stade de l’OPOW de Mila, mais attention, en coupe rien n’est joué d’avance et le MCO en saît un bout, car il s’est fait épingler plusieurs fois par plus petit que lui.              
 

B. H.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...