Régions Ouest Oran
 

Logements : De nouveaux programmes au profit de la wilaya d’Oran

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.12.17 | 12h00 Réagissez

Un tout nouveau quota de 5000 logements de la catégorie location vient d’être attribué à Oran. L’annonce a été faite, jeudi dernier, par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, en visite à Oran.

Ce nouveau programme exigera des études devant être effectuées durant l’année 2018 et les inscriptions, qui seront entamées en 2019, se feront après l’assainissement des listes des demandeurs, dont certains pourraient déjà avoir bénéficié d’aides de l’Etat. Cette opération, déjà lancée à l’échelle nationale, a fait ressortir que 25000 personnes ont été exclues.

Un autre nouveau programme de 2000 unités a été également attribué pour l’habitat rural, mais à condition de prévoir des ensembles intégrés avec une contribution de la wilaya, qui devra prendre en charge certains aspects dans la réalisation des projets, telle la viabilisation des sites.

«Quand on stabilise les populations du monde rural, on atténue par la même occasion la pression sur les villes», explique le ministre, qui veut, par la même occasion, lutter contre les constructions illicites et l’implantation ou l’accroissement des bidonvilles grâce à un contrôle rigoureux que mèneront la wilaya et les APC, en collaboration avec les services concernés.

Dans son intervention, le ministre a rappelé les efforts fournis par l’Etat dans le domaine du logement, notamment à Oran. Cependant, et par souci de transparence face à l’exposé de la situation de ce secteur qui lui a été présenté, il a émis quelques remarques particulièrement pertinentes. Il rappelle, en effet, que sur un total de 48000 logements considérés comme étant en cours de réalisation, il ressort que certains projets remontent à plus d’une dizaine d’années.

Chiffres à l’appui, détaillés année par année, il estime à 18548 le nombre de logements lancés entre 2006 et 2013 et qui n’ont toujours pas été livrés. «Plus de 18000 logements traînent depuis 2006 et ce sont autant de familles qui attendent, ce n’est pas normal !», s’est-il exclamé.

S’adressant à la nouvelle directrice du logement, qui venait d’être installée en remplacement de son prédécesseur ayant essuyé des critiques, M. Temmar veut désormais des rapports hebdomadaires pour suivre de près l’évolution des programmes. Pour résoudre le problème, il compte également recevoir les entreprises impliquées dans ces projets, mais, précise-t-il, «si le retard provient des dysfonctionnements de l’administration, nous allons prendre nos responsabilités».

Sur un autre registre concernant l’aménagement et la viabilisation des sites, le besoin de 1,076 milliard de DA exprimé par le directeur de l’urbanisme et de la construction sera «notifié d’office» puis, en plus d’une dotation estimée à 2,25 milliards de DA, le ministre a accordé un montant supplémentaire de 2,6 milliards de DA. «La wilaya demande de l’argent mais le travail effectué n’est pas toujours satisfaisant», a-t-il fait remarquer, néanmoins pour ensuite opposer la nécessité d’un suivi rigoureux.

Ce sont, par ailleurs, les projections futures du groupement urbain d’Oran qui préoccupent le ministre, qui a demandé aux responsables locaux de son secteur de lui préparer des dossiers bien ficelés sur ce qu’on compte réaliser à l’avenir (les boulevards, la rénovation urbaine, dont l’aménagement d’El Hamri après le relogement des habitants, le sort du site dit «Batimat Talian» à Es-Seddikia, les forêts urbaines, etc.). Un intérêt particulier est accordé au nouveau pôle urbain Ahmed Zabana situé du côté de Misserghine.

«Sur les 50000 logements prévus, 20000 concerneront la catégorie AADL, mais le reste ?», s’est-il interrogé avant d’orienter l’idée vers l’investissement et la mise en avant de la nouvelle formule du logement promotionnel destiné à la location. Il s’agit surtout de ne pas refaire les erreurs commises ailleurs, à l’exemple de la nouvelle ville «Ali Mendjeli» de Constantine, où on a privilégié le logement social au détriment d’un équilibre harmonieux entre les catégories.

A noter que le ministre a procédé à la remise des clés au profit des bénéficiaires de logements LPL et LPA situés à Belgaïd. Cette zone est de la ville abrite également le Village olympique et les structures annexes devant accueillir les Jeux méditerranéens 2021. Le souhait du ministre est que «la wilaya puisse profiter de cet événement important auquel certains aménagements sont particulièrement dédiés».
                                 

Djamel Benachour
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie