Régions Ouest Oran
 

Logements AADL : Les souscripteurs protestent, l’administration rassure

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.12.17 | 12h00 Réagissez

Après avoir battu le pavé durant la matinée d’hier devant la direction régionale de l’Agence de développement et d’amélioration du logement (AADL), les protestataires ont été reçus par le directeur régional. «On a abordé plusieurs points et le directeur a promis de les prendre en charge», ont-ils déclaré à la sortie de la réunion.

Le mouvement de protestation organisé, hier matin, par les souscripteurs du programme AADL 1 et 2 devant le siège de la direction régionale de l’Agence de développement et d’amélioration du logement était concluant, selon les représentants des protestataires qui ont été reçus par le directeur régional.

«On a abordé plusieurs points, et le directeur a promis de les prendre en charge», ont-ils déclaré à la sortie de la réunion. «800 souscripteurs seront convoqués prochainement pour le paiement des 3e et 4e tranches et recevront les attestations de réservation au niveau du site 2700. Ils devront être relogés à la fin du 1er trimestre 2018.

Le directeur a aussi indiqué que les travaux des 5000 logements AADL dont a bénéficié Oran dernièrement seront lancés avant la fin du 1er trimestre», affirment les représentants des souscripteurs, qui ont aussi revendiqué le relogement de 247 souscripteurs à Es-Senia, la distribution des 400 logements comme prévu au profit des familles qui se sont acquittées du versement des 4 tranches, ainsi que la prise en charge des recours.

«Sur ce point, le directeur a déclaré qu’un premier groupe de 247 postulants, ayant réglé toutes les tranches et aussi les frais notariaux, va recevoir ses clés début janvier prochain. Aussi, sur les 400 ayant procédé aux règlements de toutes les tranches en août dernier, 115 auront leurs logements au site 7 de Aïn Beïda en janvier et le reste aux sites 3 et 4 en février et mars. Pour le reste, au fur et à mesure de l’avancement des travaux», selon  nos interlocuteurs.

Les protestataires, dont le nombre avoisine les 300, ont aussi demandé l’allégement du dossier. «Le directeur nous a promis que le nombre de documents à fournir sera revu à la baisse, sauf exception pour les cas jugés douteux par l’administration. Pour ce qui est des recours, le règlement se fera en concert avec les personnes qui se sentiront lésées», ont conclu les représentants des souscripteurs.                                          N

ayla Hammoud
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie